×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Affaires

    Une usine d’abribus dédiée à l’export

    Par L'Economiste | Edition N°:3122 Le 06/10/2009 | Partager

    . Début de la production courant 2011Les groupes marocain Ali Benkirane, présent dans l’immobilier, le tourisme, l’agriculture, et espagnol GMG, premier groupe industriel andalou, ont signé un partenariat commercial et industriel basé sur 3 volets dont deux portent sur des joint-ventures. C’était en marge du salon Andalucia, tenu à Casablanca le 29 septembre dernier (cf. www.leconomiste.com). Ces joint-ventures sont des sortes de filiales à participations égales à mettre en place par les deux partenaires. La première, GMG Maroc, portera sur la construction d’une usine de fabrication d’abribus dont la production sera exclusivement destinée à l’export, notamment sur les marchée portugais et espagnol. Le montant de l’investissement initial s’élève à 250 millions de DH. Il sera financé entièrement par fonds propres. GMG Maroc dont le début de production est prévu dans le courant de 2011 va permettre dans un premier temps la création de 400 emplois directs. L’usine devrait voir le jour dans la nouvelle zone industrielle de Nouaceur, à Casablanca. Pour la commercialisation de ses produits, GMG Maroc va s’appuyer sur le réseau GMG Espagne pour pénétrer le marché latino-américain. De même, la maison mère profitera du réseau commercial du groupe présent dans certaines parties de l’Europe de l’Est. La seconde joint-venture, Inforel Maroc, est une grosse plateforme commerciale, spécialisée dans l’importation du sable siliceux et d’appareillages médicaux. Cette unité bénéficiera de l’expérience d’Inforel Espagne, très bien implantée dans la péninsule ibérique et dans le nord de l’Amérique latine. Le troisième volet du partenariat entre les deux groupes espagnol et marocain a trait au protocole d’accord avec «l’une des plus grandes entreprises britanniques spécialisées dans la gestion et l’économie de l’eau potable» dont le nom est encore tenu secret. Le détail du projet devrait être rendu public vers le 20 octobre, date de la signature de l’accord à Londres, entre les trois partenaires. Selon les premières informations, le business model sera une sorte de représentation commerciale au Maroc du britannique pour pénétrer le marché africain.J. R.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc