×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Un nouveau cycle de formation à l'ENCG

    Par L'Economiste | Edition N°:810 Le 14/07/2000 | Partager

    De notre correspondante, Malika ALAMI• L'Ecole Nationale de Commerce et de Gestion démarre à partir de septembre prochain une formation en ingénierie juridique et financière• Le programme est élaboré conjointement avec l'Institut de Gestion de RennesL'ECOLE Nationale de Commerce et de Gestion (ENCG) d'Agadir lancera à partir du mois de septembre prochain un nouveau cycle de formation. Ce dernier sera sanctionné par un certificat en ingénierie juridique et financière. Cette opération est mise en place en collaboration avec l'Institut de Gestion de Rennes en France. «Ce nouveau certificat s'adresse particulièrement aux dirigeants d'entreprise et collaborateurs de cabinets conseil et d'audit. Il constitue un complément à la formation ou l'expérience déjà acquises«, indique M. Mohamed Marzak, directeur de l'établissement.Etalée sur une année, la formation sera dispensée sous forme de séminaires. Constituée de quatre modules, elle traite entre autres de la compétitivité des entreprises, l'internationalisation des affaires et le nouvel environnement juridique marocain. Des études de cas présentées par des praticiens figurent également au programme. Le coût de la formation n'a pas été encore fixé.Ce n'est pas le seul cycle de formation qu'envisage de mettre en oeuvre l'établissement. Pour répondre à d'autres besoins, il prépare en partenariat avec l'Institut Supérieur de Commerce International de Dunkerque la mise en place du certificat en marketing du tourisme. Toutefois, l'ouverture de ce cycle n'a pasencore été fixée. Toutes ces formations viendront s'ajouter au certificat d'aptitude en management des entreprises (CAME) existant au niveau de l'ENCG depuis 1995. «Ce certificat a permis durant ces dernières années le perfectionnement de nombreux cadres d'établissements publics et privés«, souligne M. Marzak. Etalé sur sept mois, le CAME est destiné aux cadres en activité. Dispensé en huit modules et séminaires, la formation (dont le coût est de 8.000 DH) comprend des cours de gestion, de droit et de fiscalité.Le lancement d'une nouvelle option en publicité commerciale et communication pour les étudiants de quatrième année de la filière commerce est également au centre des préoccupations des dirigeants de l'ENCG. Cette spécialité est envisagée en collaboration avec l'Université de Rennes et l'UFR de Clermont-Ferrand. Toutefois, les étudiants devront attendre septembre 2001 pour pouvoir s'y inscrire.Parallèlement à ces projets, l'ENCG continue à tisser son réseau de coopération internationale. Les meilleurs étudiants pourront par exemple poursuivre leur formation dans des établissements étrangers pour une année ou deux. Ils obtiendront ainsi un double diplôme.


    Carte de visiteCREEE en 1994, l'Ecole Nationale de Commerce et de Gestion est sous la tutelle du Ministère de l'Enseignement Supérieur. D'une capacité d'accueil de 180 étudiants par promotion, l'établissement emploie 37 enseignants permanents et 9 vacataires. Il offre aux bacheliers admis à l'école après sélection et un test d'admissibilité la préparation d'un diplôme de gestion en quatre ans. Après un tronc commun de deux ans, les étudiants ont le choix en troisième année entre deux filières: gestion ou commerce. La quatrième année leur offre enfin plusieurs options de spécialisation. A noter que les lauréats de la promotion 1998 qui étaient au nombre de 86 étudiants ont été insérés à plus de 94% dans la vie active, est-il indiqué. Sur les 119 lauréats de 1999, plus de 66% ont intégré le marché de l'emploi, ajoutent les responsables de l'ENDG. Pour la promotion 2000, plus de 30% des diplômés seront recrutés par Maroc Telecom, notent-ils.M. A.• En bref • Accueil des MREM. Mohamed Rharrabi, wali du Souss-Massa-Draâ a présidé lundi dernier une réunion pour préparer l'accueil des MRE (Marocains Résidant à l'Etranger). Ont participé à cette assemblée les représentants des services extérieurs concernés et les présidents des communes. Le mot d'ordre a été donné pour assister les MRE pendant leur séjour. Par ailleurs, une cellule a été mise en place à cet effet au niveau de la wilaya.• Cycle de formation en management à l'IFFL'Institut Français de Formation (IPF) de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc délocalisera à Agadir à la prochaine rentrée universitaire son cycle de formation en management. Objectifs pédagogiques et professionnels de ce cursus: l'acquisition de compétences managériales. La formation permettra de compléter une expérience professionnelle déjà acquise. Outre les bac+2 dotés d'une expérience professionnelle d'au moins 3 ans, cette formation s'adresse également aux sans-bac exerçant depuis au moins six ans.Toutefois, quel que soit le profil des candidats, tous les dossiers seront étudiés et les intéressés soumis à un entretien. Etalé sur deux ans, le programme de ce cycle sera réparti en unités de valeur. Il permettra aux participants de se pencher entre autres sur la comptabilité générale et analytique, la fiscalité d'entreprise, la gestion des ressources humaines et le droit des affaires. Pour l'animation des cours, l'IFF fera appel à des professeurs locaux. L'obtention du diplôme est subordonnée à un contrôle de connaissances au niveau de toutes les matières enseignées. En cas d'échec, les participants ne recevront qu'un certificat pour chaque unité de valeur obtenue.• Les touristes tardent à venir
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc