×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2428 Le 22/12/2006 | Partager

■ Punition sanguinolente Pour les punir de n’avoir pas fait leurs devoirs, une jeune enseignante sud-coréenne a fait écrire à deux élèves la promesse de ne plus recommencer. Avec leur propre sang... Cette enseignante de Gunsan, âgée d’une vingtaine d’années, avait laissé le choix de la punition aux deux garçons de 13 ans pris en faute: nettoyer la salle de classe ou s’engager par écrit à ne plus faire l’impasse sur leurs devoirs, utilisant pour seul encre leur sang. Tandis qu’elle s’absentait brièvement, les deux garçons ont alors commencé à s’entailler le bout de l’index, à l’aide de canifs. «Un des élèves souffre d’une coupure d’un demi-centimètre à un doigt et l’autre s’est arraché un bout de peau», a précisé un responsable municipal. Les adolescents ne sont pas allés jusqu’à écrire la promesse, a-t-il précisé. ■ Un bébé passe aux rayons X Un bébé d’un mois placé par sa grand-mère sur le tapis de contrôle des bagages en cabine a été exposé aux rayons X à l’aéroport international de Los Angeles. Le nourrisson a été posé par sa grand-mère âgée de 56 ans dans la corbeille en plastique censée recueillir les bagages à main des passagers. Les agents chargés de la sécurité ne s’en sont rendus compte qu’au moment où le bébé est apparu sur leur écran de contrôle. Il a été immédiatement transporté à l’hôpital pour des examens. Les médecins ont estimé qu’il n’avait pas reçu une dose trop dangereuse de radiations. ■ Elle rattrape les braqueurs La gérante d’une bijouterie de Palaiseau (région parisienne) a réussi mercredi dernier à récupérer l’argent et les bijoux que deux braqueurs venaient de voler dans son magasin. Vers 11h30, deux individus cagoulés et gantés, dont l’un portait une arme de poing, se présentent dans la bijouterie. Ils se font remettre le contenu du coffre et de la caisse, ainsi que des bijoux, avant de prendre la fuite à pied. La gérante de la bijouterie, âgée de 35 ans, se lance alors à leur poursuite, parvient à les rattraper et récupère le sac contenant le butin, dont le montant n’a pas été précisé. Elle a reçu quelques coups, tout comme un passant qui était intervenu pour l’aider. Ils n’ont été que légèrement blessés.■ Pas de voyages pour les mauvais payeursPensions alimentaires impayées, PV non honorés, endettement bancaire... Les huissiers russes ont trouvé un moyen pour forcer les mauvais payeurs à acquitter leurs dettes: leur interdire de partir à l’étranger. L’initiative venue des huissiers de Saint-Pétersbourg entrera en vigueur sur tout le territoire russe: ceux qui n’auront pas payé leurs dettes en retard avant le 23 décembre seront privés des vacances de fin d’année loin de la mère-patrie, annonce le service des huissiers sur son site Internet. Les listes des mauvais payeurs, qui sont 10.000 à Saint-Pétersbourg, seront envoyées à partir du 23 décembre aux aéroports et aux gares.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc