×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2124 Le 06/10/2005 | Partager

. Allez voir ailleurs si on y est! Quinze ans après sa création, le Latourex, «laboratoire de tourisme expérimental» de Strasbourg, publie son guide de tourisme désorganisé et propose 40 jeux de voyage plus loufoques les uns que les autres. «L’idée est de prendre à contrepied le principe de voyage organisé», explique Joël Henry, cofondateur du «laboratoire». Ainsi, le «retourisme» propose une expérience qui ne fait cas que du voyage retour. Pour cela, il s’agit de partir vers une destination lointaine le plus vite possible et de revenir avec un moyen de locomotion particulièrement lent (le vélo ou l’autostop). Autre idée, l’»aérotourisme», une expérience qui ne demande aucun déplacement. L’idée est de passer 48 heures dans un aéroport sans décoller, en se contentant de regarder les autres aller, venir, s’envoler et atterrir. Pour les amoureux qui veulent se mettre à l’épreuve, le Latourex propose aussi son grand classique l’»érotourisme». Il s’agit de se mettre d’accord avec son compagnon amoureux sur une ville étrangère et de partir selon deux moyens de locomotion différents pour y jouer une partie de cache-cache le temps d’un week-end.. Diplôme obtenu 34 ans plus tardA 53 ans, un étudiant néerlandais a obtenu sa licence de psychologie 34 ans après sa première inscription à l’Université libre d’Amsterdam. L’homme, qui répond au nom de Tamme Tams, a plusieurs alibis.»Je consacre une bonne partie de mon temps au sport, au violon, à la philatélie, en plus de mes études», s’est excusé le nouveau lauréat dans les colonnes du De Telegraaf.En outre, il travaille à temps partiel depuis les années 70 dans un supermarché deux jours par semaine.. Concours de berceuses pour maris fatigués Le gouvernement islamique de l’Etat du Kelantan, dans le nord-est de la Malaisie, va organiser un concours de berceuses pour maris fatigués. Le chef du gouvernement local, Nik Aziz Nik Mat, a expliqué que ce concours était destiné à resserrer les liens familiaux. «C’est important. Un mari rentre par exemple fatigué à la maison, et lorsque son épouse chante pour lui, il peut s’endormir profondément», a-t-il précisé. «Et au réveil, c’est un homme heureux». Des jurés seront chargés de désigner la chanson la plus soporifique lors de ce concours, dont la date n’a pas été indiquée. . Il menace un policier pour aller en prison Un Avignonnais de 22 ans a menacé un policier avec une arme pour être écroué à la prison du Pontet (Vaucluse) où il voulait rejoindre son frère. Son voeu a été exaucé. L’individu s’est présenté à l’hôtel de police d’Avignon où il a demandé de l’aide. Quand le chef de poste lui a ouvert la porte, le jeune homme a pointé sur lui un pistolet automatique de calibre 8 mm, en criant qu’il voulait aller en prison. Il a été désarmé par un autre policier. L’arme n’était pas chargée. Lors de son audition, l’homme a déclaré qu’il voulait rejoindre son frère, âgé de 19 ans, écroué mercredi au Pontet pour une affaire de tentative de vol et de vol par effraction. Il a ajouté que s’il n’allait pas en prison, il ferait exploser la voiture du juge qui avait incarcéré son frère. Son vœu a été exaucé: il a été placé sous mandat de dépôt et écroué au centre de détention du Pontet.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc