×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Un hôtel quatre étoiles en gestation à MirleftDe notre correspondante, Malika ALAMI

Par L'Economiste | Edition N°:917 Le 15/12/2000 | Partager

. L'établissement aura une capacité de 42 chambres. Coût de l'opération: 17 millions de Dirhams . L'unité générera plus de 40 emplois directs et autant d'indirects Les investissements touristiques se multiplient dans la région d'Agadir. Cette fois, il s'agit d'un projet hôtelier à Mirleft, situé à 174 km d'Agadir. Le promoteur de l'opération est la société Mirleft Investissement Immobilier (MII), dont le principal actionnaire est M. Michel Saubade, un homme d'affaires français. C'est à la suite d'un séjour dans le Souss, que le promoteur s'est créé des affinités avec Mirleft pour décider d'y implanter un établissement touristique. Prévu sur un terrain de 9.500 m2, en front de mer, l'hôtel 4 étoiles nécessitera une enveloppe de 17 millions de DH. Il offrira 42 chambres dont 17 suites. Côté espace commun, il comprendra entre autres deux restaurants d'une capacité de 80 couverts chacun et une discothèque ainsi qu'un centre d'affaires. Selon M. Jacob Nezri, l'architecte du projet, la décoration retenue pour tout cet ensemble fait référence au style mauresque. «L'unité sera construite avec des matériaux locaux et par des entreprises de la région«, précise le concepteur. C'est à Burinvest, entreprise siégeant à Agadir, que le maître de l'ouvrage a confié le suivi des opérations et la maîtrise de l'ensemble du projet d'investissement. Bureau d'aide aux investisseurs étrangers désireux de s'implanter au Maroc, cette société est dirigée par MM. Michel Nicolas et Dominique Malcuit. «C'est notre première opération dans la Wilaya d'Agadir et aujourd'hui nous sommes sur le point de drainer d'autres investisseurs étrangers dans la région«, assurent-ils. En attendant, les patrons de Burinvest s'attellent à finaliser les démarches administratives avant de démarrer les travaux. Selon eux, l'établissement pourrait bien être opérationnel début 2002. Il générera plus de 40 emplois directs et autant d'indirects. Ce n'est pas le seul projet qu'envisage de réaliser la société MII dans le Souss-Massa. En effet, dans son plan de développement, l'entreprise prévoit la construction d'autres établissements touristiques dans la région, notamment à Guelmim. «Ces hôtels constitueraient des étapes sur la route des circuits de visite du grand Sud'', est-il indiqué. Par ces investissements et notamment celui de Mirleft, le promoteur veut contribuer au développement et au désenclavement de la zone, soulignent ses représentants. A noter que Mirleft est une commune rurale de 1.600 habitants. Réputé pour ses plages et ses falaises, le site est un paradis pour les pêcheurs. Un schéma directeur de la côte atlantique de la commune (10.000 hectares) réalisé par l'Etat, permettra de répondre à d'autres promoteurs touristiques potentiels.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc