×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Culture

    TV: La programmation du Ramadan déçoit

    Par L'Economiste | Edition N°:2869 Le 26/09/2008 | Partager

    . Maroc Métrie met 2M en tête La programmation diffusée sur les ondes des deux chaînes, Al Oula et 2M, pour la période du Ramadan se caractérise, encore cette année, par la médiocrité. C’est le constat que l’on peut faire après plus de trois semaines passées du mois sacré. Les chaînes publiques, dans le but de reconquérir l’audience marocaine, ont investi dans les productions nationales. Objectif: présenter le maximum durant ce mois qui enregistre le plus d’audimat sur l’année. Cependant, malgré une légère amélioration par rapport à l’année dernière, la qualité de ces productions, axées essentiellement sur l’humour, est pointée du doigt. Sur la deuxième chaîne, l’humour est censé être représenté par le sitcom «Mbarek O Massoud» dont on vient d’achever le tournage la semaine dernière. Mais le pari de 2M sur le duo Fahid-Khiari n’a pas donné ses fruits. Improvisation et manque d’originalité sont les caractéristiques de ce sitcom. Le point de lumière de la programmation sur la chaîne de Aïn Sebaâ vient des séries dramatiques. «L’autre dimension» et «Al Kadia» ont gagné en maturité devenant plus convaincantes sur le plan technique. Du côté de la chaîne de rue Brihi, c’est la satire de l’administration marocaine «Sir Htatji» qui a été reconduite pour la troisième année consécutive. Si ce n’est pas un manque d’imagination! Les responsables de Al Oula affirment avoir reçu tardivement des projets pour le Ramadan, la seule solution était de reprogrammer le sitcom de Mohamed El Jem. Par ailleurs, la concurrence bat son plein entre 2M et Al Oula pour s’accaparer la grosse part du gâteau de la publicité au moment du prime time. Les derniers chiffres fournis par Maroc Métrie pour les premiers jours du Ramadan montrent que 2M a nettement dominé Al Oula. Les Marocains ont passé 1 heure 02 minutes sur la chaîne de Aïn Sebaâ (25,2%) contre 38 minutes seulement sur Al Oula (15,3%). 1,66 million de téléspectateurs ont regardé 2M contre 647.000 pour Al Oula. Le reste est allé ailleurs, soit vers les chaînes arabes soit vers les différents bouquets numériques. Paradoxalement, le sitcom du duo Fahid-Khiari, tant décrié, aurait été regardé par 4,9 millions de Marocains âgés de plus de 5 ans contre 1,1 million de téléspectateurs pour la série de Mohamed El Jem sur Al Oula. Signalons que ces chiffres ont été dénoncés par Al Oula, considérant que Maroc Métrie favorise la chaîne de Aïn Sebaâ et donne une image fausse aux annonceurs en menaçant de recourir à la Haca. J. R.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc