×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Trésorier d'entreprise : un fonction à redéfinir

Par L'Economiste | Edition N°:35 Le 25/06/1992 | Partager

Le rôle du trésorier d'entreprise a pris une dimension nouvelle avec la raréfaction et le coût des financements. La définition de la fonction de trésorier d'entreprise, ses enjeux et la clarification de la relation banque entreprise ont été les principaux thèmes de la première journée de L'Association Marocaine des Trésoriers d'Entreprise (AMTE) qui s'est tenue le 17 Juin.

La fonction de trésorier dans l'entreprise est une fonction nouvelle dans les entreprises marocaines. D'après M. EL Hajjouji, Président de l'AMTE, le responsable de trésorerie doit d'abord gérer les flux financiers de l'entreprise.

Le trésorier d'entreprise dépend généralement du directeur financier. Cependant dans les pays développés, les entreprises structurées possèdent leur Direction de Trésorerie du fait de " la prise de conscience dans ces pays de l'importance de cette fonction". La responsabilité première du trésorier est d'optimiser la marge bénéficiaire à l'aide d'une gestion financière appropriée.

II doit assurer la rentabilité de l'entreprise donc le profit. Une stratégie financière est alors définie par le trésorier pour laquelle l'objectif est d'optimiser la marge bénéficiaire sans courir de risques de rupture de paiement à l'entreprise.

Minimisation des délais de rotation de capital

Le taux de rotation du capital doit alors être ramené au minimum en gérant les délais entre les dépenses et les recettes.

C'est ce que M. Gauthier, Directeur du Financement et de la Trésorerie de la Société Française SNECMA a appelé la gestion des contreparties clients ou fournisseurs." Plus les délais négociés avec les clients sont courts, et ceux négociés avec les fournisseurs sont longs plus l'entreprise se porte bien".

Les délais financiers sont également à négocier avec les banques puisque M. Gauthier a noté que "le pire des coûts sont les coûts discrets des banques. Les dates de valeurs faisant perdre de l'argent à l'entreprise". Dans une étude réalisée cette année par l'AMTE, 100% des entreprises et 67% des banques souhaitent une simplification des systèmes de dates de valeurs.

Le trésorier doit également assurer les disponibilités de l'entreprise en liquidité en gérant les fonds de roulements et les besoins en fonds de roulement.

Le trésorier doit alors garantir la disponibilité des moyens de financements de l'entreprise au moment où elle en a besoin afin de ne pas bloquer son expansion. L'établissement d'une planification de la trésorerie est alors conseillée.

La notion de trésorerie zéro a été soulevée au courant de cette première journée de l'AMTE.

Celle-ci signifie une gestion des comptes bancaires afin d'équilibrer les comptes créditeurs et les comptes débiteurs. La trésorerie zéro permet la réduction des frais financiers de l'entreprise.

Le choix qualitatif des banques et du nombre des banques clientes et le placement des excédents sont alors à effectuer par le trésorier de l'entreprise.

La trésorerie de l'ONA, en deux étages

L'exemple de la gestion de la trésorerie au niveau d'un groupe a été donné par M. Bouidar de l'ONA. n a tout d'abord rappelé que la notion de groupe ne peut qualifier un ensemble d'entreprises que si une synergie les unit.

La gestion de trésorerie au niveau du groupe comprend un ensemble de décisions, de règles et de procédures qui assurent au moindre coût le maintien de l'équilibre financier des différentes filiales. Dans le groupe ONA, la gestion de la trésorerie se fait "en deux étages".

Au premier étage, une trésorerie rationnelle est établie au niveau des filiales. Au niveau du holding, se trouve un département de pilotage au jour le jour de la trésorerie des différentes filiales. Deux types de documents sont centralisés au niveau du holding.

Les plans prévisionnels hebdomadaires ou mensuels de la trésorerie de chaque filiale constituent la première balance de moyen terme. Les informations quotidiennes de chaque filiale révèlent la position bancaire des différentes filiales et la situation financière du groupe.

De 8 heures 30 à 9 heures 30 du matin, une balance carrée d'ensemble est établie. Les entreprises en solde positif sont inscrites en face des entreprises en solde négatif. Une compensation à l'intérieur du groupe est alors réalisée.

Si gap il y a, il est alors couvert par les grandes filiales qui ont la possibilité de par "leur rapport de force" de négocier avec les banques les taux d'intérêt. C'est ce que M. Bouidar a appelé "l'envoi des éléphants".

Le groupe ONA effectue également l'opération de portage. Un portefeuille d'actions est cédé à une banque en contrepartie d'engagements de celle-ci. Les titres sont à racheter au bout d'une période au prix de cession. La banque reçoit les dividendes constituant ainsi sa commission.

Discuter les taux d'intérêts

M. Kettani, Directeur délégué de la BCM, explique à cette occasion que les banques sont en train de se redéployer puisqu'une compétition plus vive existe sur les marges traditionnelles. "Les banques adoptent de nouveaux métiers".

Les lignes de crédit de la SFI, de la Banque Mondiale et de la Banque Africaine de Développement ont permis de mobiliser près de 300 millions de Dollars.

L'entreprise doit alors évaluer les risques de change qui sont beaucoup plus importants que les risques des taux d'intérêts lorsqu'ils sont variables du fait qu'ils portent sur le capital et non sur les frais financiers.

La discussion des taux d'intérêts a été vivement conseillée par M. Berrada, Ministre des Finances lors de la séance d'ouverture. Cependant les taux d'intérêts sont discutés en fonction de l'importance de l'entreprise et son apport à la banque notamment pour ce qui est des commissions.

Les différents enseignements de la réforme du système financier, notés par M. El Ayachi, Sous-Directeur de Bank Al Maghrib sont au nombre de trois. II a précisé que le trésorier de l'entreprise doit être à l'écoute du marché puisqu'il est devenu concurrentiel. L'ouverture des places Off-Shore devraient permettre aux entreprises un refinancement en devises. Enfin, le suivi de l'information de très près est un outil de travail du financier avec l'installation prochaine du nouveau marché financier.

Laïla TRIKI

L'AMTE

L'amte a été créée en Mai 1991 . Elle compte aujourd'hui 41 membres actifs et 6 membres correspondants. Les membres actifs sont des personnes physiques exerçants la responsabilité de gestion de trésorerie dans une entreprise publique ou privée. Les membres correspondants sont des personnes physiques ou morales qui par leur profession ou en raison de leur objet social s'intéressent aux problèmes de gestion de trésorerie. Parmi ces membres correspondants, on compte cinq banques de la place.

Trois commissions de travail ont été mises sur pied. II s'agit de la commission relation banque-entreprise, celle de la fonction trésorerie dans l'entreprise et enfin, celle de la formation puisque des techniques modernes de gestion de trésorerie sont à diffuser. Un sondage auprès des adhérents a permis de déterminer quatre thèmes de stages de formation:

- le contrôle des conditions bancaires:

- gestion des excédents et des besoins de financement;

- trésorerie et informatique;

- trésorerie et fiscalité.

L'AMTE a lancé dernièrement une enquête concernant la relation banque-entreprise. Les résultats de cette étude paraîtront dans un numéro spécial du "bulletin de trésorerie" trimestriel de l'Association.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc