×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Toyota Maroc veut rassurer

    Par L'Economiste | Edition N°:3212 Le 15/02/2010 | Partager

    . Communication de crise après le rappel mondial. Les modèles concernés: Corolla, Yaris, Rav4…Après la série de rappels de millions de voitures Toyota à travers le monde, c’est au tour de la filiale marocaine de rappeler près de 6012 véhicules. Ces derniers sont affectés par un problème au niveau de la pédale d’accélération. L’usure de cette pédale défectueuse à long terme peut engendrer des frictions accrues des mécanismes et entraver son mécanisme. Ce qui aura comme effet de rendre la pédale moins flexible et donc difficile à enfoncer et lente à remonter en position initiale. La pédale peut également se bloquer et rester partiellement enfoncée. «Au Maroc, elles sont 6012 voitures rappelées. Ces véhicules n’ont présenté pour le moment aucune anomalie, mais l’opération de rappel est à titre préventif», a déclaré Adil Bennani, directeur général de Toyota Maroc. Rappelons que les premiers symptômes d’anomalie ont été observés dans des voitures Toyota aux USA. Le pays où il y a eu le plus de rappel. «Le problème de cette pédale se pose notamment dans les pays trop chauds ou trop froids. La pédale peut présenter un dysfonctionnement quand la température à l’intérieur du véhicule est largement différente à celle de l’extérieur surtout avec une utilisation permanente de la climatisation», a expliqué Adil Bennani. Le Maroc, au climat subtropical modéré, est donc relativement épargné. «Les consommateurs n’ont plus de souci à se faire puisque la solution a été trouvée», a affirmé Bennani. Quelques semaines ont été apparemment suffisantes aux ingénieurs de Toyota pour développer “une solution simple et efficace’’. Elle consiste à insérer une petite pièce en acier dans le mécanisme de la pédale pour éliminer les risques potentiels d’excès de friction. «Un lot de cette pièce provenant de la Turquie sera disponible au Maroc cette semaine», assure Bennani. Les modèles concernés sont en l’occurrence: les Auris et les Corolla dont la date de production se situe entre 2007 et 2009, les Corolla verso (diesel et essence) et les Avensis (diesel) de 2009, les Rav4 (essence) produits entre 2006 et 2008 et les Yaris produits entre 2006 et 2009. Afin de pouvoir réparer les 6012 véhicules concernés, Toyota Maroc compte traquer les propriétaires de ces voitures défectueuses lors des visites d’entretien en s’appuyant sur une liste actualisée en permanence et comportant les coordonnées des propriétaires de ces voitures.La filiale enverra une lettre d’information officielle aux clients concernés. Une rubrique détaillée contenant toutes les informations nécessaires est actuellement disponible sur son site web: www.toyota.co.ma. Un numéro économique (080.200.8100) est également mis à la disposition des clients. La filiale a également mis en place une équipe technique formée et mobilisée pour traiter les cas qui se présenteront au niveau de toutes les succursales.Bouchra ALAOUI ISMAILI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc