×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Tourisme: Le Maroc veut consolider son image en Italie

    Par L'Economiste | Edition N°:1685 Le 16/01/2004 | Partager

    . Le Royaume participe à la BIT 2004 à Milan du 14 au 18 février prochain Après le Fitur qui se déroulera à Madrid du 28 janvier au 2 février, les professionnels du tourisme se préparent à la tenue de la Bourse internationale du tourisme (BIT), qui aura lieu à Milan du 14 au 18 février prochain. A ce titre, l'Office national marocain du tourisme (ONMT) a organisé, mercredi 14 janvier, un séminaire d'information destiné aux opérateurs nationaux. Le Maroc participe annuellement à cette manifestation, considérée comme l'un des rendez-vous annuels mondiaux du tourisme les plus importants. En 2003, 128.000 visiteurs s'y sont rendus (87.000 professionnels et 41.000 grand public). 43% de ces visiteurs sont des agents de voyages. Cette année, sont attendus 5.800 exposants du monde entier. Le Maroc participera à l'événement avec un stand de 251 m2 , sur un total de 140.000 m2 réservés aux milliers d'exposants. Il partagera l'espace commun au sein duquel seront regroupés les pays de la Méditerranée. Le stand sera aménagé sous forme de riad avec des espaces particuliers dédiés à la compagnie aérienne nationale et aux conseils régionaux. “Il est important de participer à ces opérations car elles permettent de consolider les liens avec les partenaires étrangers, voire d'en créer de nouveaux”, explique-t-on à l'Office. Par ailleurs, l'Italie figure parmi les marchés prioritaires. Avec l'Allemagne, l'Espagne, le Royaume-Uni et la France, elle représente une des destinations sur lesquelles les efforts de promotion sont concentrés. Cinquième pourvoyeur de touristes dans le monde, elle réalise 18 millions de voyages (soit 31% de la population). En 2001, un record de départs a été enregistré avec 21 millions de voyages. Ce sont les pays de la Méditerranée qui attirent le plus de touristes italiens, soit environ 60% du total des touristes italiens. L'opportunité pour le Maroc est donc grande. Pays méditerranéen, il est mitoyen de l'Espagne, une des destinations fétiches des vacanciers italiens. C'est essentiellement le balnéaire qui les attire, principalement l'été. La population qui se déplace est jeune dans sa majorité: 59% se situent dans la tranche d'âge 25-44 ans “qui privilégient l'hébergement dans les clubs ou hôtels”. Comparé aux autres pays émetteurs, c'est un marché jeune. Une centaine de tour-opérateurs, 2.500 grossistes et 7.200 agences exercent dans le tourisme. Le pays n'a cependant pas échappé aux conséquences néfastes des événements politiques internationaux de ces trois dernières années. Le 11 septembre 2001 a provoqué un fléchissement des départs: 17 millions en 2001, chiffre en baisse par rapport aux années précédentes. Malgré cette conjoncture difficile, la destination Maroc a été maintenue pour cette saison. Elle occupe le quinzième rang dans le classement de l'outgoing (départs vers l'étranger) avec 112.518 arrivées en 2002. 60 TO la programment. Les campagnes commerciales menées avec les TO devraient permettre de maintenir le niveau des arrivées, voire les augmenter. D'autres événements promotionnels sont organisés, notamment des semaines marocaines, des road-show ou la participation à des foires et salons professionnels et grand public. Une importante campagne de communication institutionnelle est prévue pour 2004. Amale DAOUD

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc