×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Banques: Augmentation des ressources de 7,1%

    Par L'Economiste | Edition N°:1685 Le 16/01/2004 | Partager

    . Les chiffres du secteur à fin novembre sont satisfaisants. La tendance à l'épargne se renforce«2003 a été un bon cru pour le secteur financier, notamment les banques”, indique-t-on du côté des autorités monétaires. Celles-ci comptent bien tout mettre en oeuvre en 2004 pour que la vapeur ne se renverse pas. Plus de transparence, respect de la réglementation prudentielle, réorganisation des activités, renforcement des fonds propres, contrôle interne, gestion des risques financiers, financement de la PME… autant de chantiers ouverts en 2003 pour restructurer le secteur. Les banques doivent aussi renforcer leur rôle dans la bancarisation du pays et faciliter l'accès des entreprises aux financements.Les derniers chiffres publiés par Bank Al-Maghrib témoignent en tout cas de la bonne santé du secteur. A fin novembre, les ressources des banques ont marqué une hausse de 7,1%, comparativement aux onze premiers mois de l'année 2002, s'établissant à 390,6 milliards de DH. Cette progression se justifie par une augmentation de 13,4% à 159,8 milliards de DH des comptes créditeurs à vue de la clientèle. Cette rubrique a été boostée par les comptes-chèques et les comptes courants qui se sont appréciés respectivement de 13,5% à 108,5 milliards de DH et de 11,2% à 40,1 milliards de DH. Comme à l'accoutumée, les avoirs des MRE constituent la plus grande part des comptes-chèques (37,3%). Par ailleurs, les comptes à terme et bons à échéance fixe se sont appréciés de 21,4%, à hauteur à 83,8 milliards de DH. La tendance à l'épargne s'est renforcée pendant cette période. Les comptes d'épargne ont, en effet, augmenté de 10,4% à 39,2 milliards de DH. En contrepartie, les principaux postes composant les emplois des banques ont évolué de 4,7% à 225,2 milliards de DH pour les crédits à l'économie. Les bons du Trésor, quant à eux, ont enregistré une hausse de 4,8% à 76,0 milliards de DH. Un bond de 44,2% à 39,6 milliards de DH des valeurs en caisse et avoirs liquides est à signaler.. Hausse des concours à l'économieDu côté des agrégats de monnaie, M3(1) est resté quasiment stable. L'augmentation des créances sur l'Etat de 3,8% et des avoirs extérieurs nets de 0,4% ayant largement compensé le repli des crédits à l'économie de 0,1%. Au terme des onze premiers mois de l'année 2003, les avoirs extérieurs nets se sont renforcés de 17,3%, tandis que le crédit intérieur à caractère monétaire a enregistré une progression de 3,3%. Cette augmentation est attribuable à une hausse des concours à l'économie de 6,1%. Les créances sur l'Etat ont, quant à elles, accusé une contraction de 4%. Cette évolution des sources de création monétaire s'est traduite par une progression des agrégats de monnaie de 7% pour M1 et de 6% pour M3. Les agrégats de placement liquides se sont, quant à eux, globalement élargis de 5,9%. Sur une base annuelle, de fin novembre 2002 à fin novembre 2003, le rythme de progression des agrégats de monnaie s'est établi à 10,5% pour M1 et à 8,5% pour M3.Fédoua TOUNASSI(1) M3 comprend en plus de M1, les placements à vue sous forme de comptes sur carnet (placements liquides) et les placements à terme effectués auprès du système bancaire sous forme de comptes et bons à échéance fixe et de certificats de dépôt. L'agrégat M1 est composé de la monnaie fiduciaire et de la monnaie scripturale.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc