×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Télécontact: Promotion sélective

    Par L'Economiste | Edition N°:5 Le 28/11/1991 | Partager

    Parmi 60.000 exemplaires de Télécontact tirés pour l'édition de 1992, 40.000 devraient être distribués gratuitement. Les destinataires visés par cette distribution personnalisée sont sélectionnés sur leur pouvoir d'achat. Le Télécontact 1992 est un catalogue regroupant les adresses des sociétés se situant dans les régions de Casablanca et Rabat. Il est mis à la disposition des employés, dans l'exercice de leur fonction, au sein des sociétés, et des ménages.


    Le Télécontact appartient au groupe Kompass. La société édite un catalogue spécialisé dans le secteur industriel. Il comporte une classification de sociétés par secteurs d'activité, ou même par branches. Ainsi il comprend des entreprises du bâtiment, comme il peut distinguer plusieurs catégories d'entreprises de bijouterie, "bijouterie (experts)", "bijouterie fantaisie (détail)", "bijouterie prestige" etc...
    Le Télécontact comporte donc les rubriques cinémas, coiffeurs, les magasins de chaussures pour hommes, pour femmes et pour enfants...
    Enfin, il regroupe tout ce dont a besoin un ménage d'un haut standing de vie.
    Une autre partie du Télécontact reprend toute les sociétés mais en les classant par ordre alphabétique.
    Ainsi Télécontact permet de localiser les sociétés qui fournissent un produit spécifique ou un entreprise déterminée.

    La première édition du Télécontact, publiée en 1991, a été tirée en 43.000 exemplaires. Elle était uniquement réservée à la région de Casablanca. La nouvelle édition 1992 est tirée à 60.000 exemplaires, dont plus de 40.000 seront distribués gratuitement. Elle concerne et la région de Casablanca et celle de Rabat.
    En fait la région ciblée est Casablanca. Le critère de la cible est celui de la rentabilité, la capitale économique regroupe la majorité des activité industrielles.
    Rabat ne s'intégrerait que pour compléter les informations, qui y sont disponibles et utiles aux sociétés de Casablanca.
    Il n'est pas prévu de dépasser la région Casablanca-Rabat dans un avenir proche.

    Distribution gratuite

    Dans sa stratégie de distribution gratuite, Télécontact vise surtout à satisfaire ses annonceurs. Ainsi parmi les exemplaires distribués de la première édition, 400 ont été destinés à la seule résidence Moulay Youssef. En ce qui concerne la deuxième édition 200 exemplaires ont été adressés aux professeurs du lycée Lyautey.
    A part les ménages à haut niveau de vie, toutes les professions libérales, les dirigeants de société, les magasins, les ministères ont été destinataires.
    Le coût de la distribution gratuite pour chaque exemplaire est 2,70 Dirhams. Le coût total de cette distribution serait d'environ 108.000 Dirhams, qui s'ajouteraient aux deux millions de Dirhams d'investissement qu'a coûté le lancement du Télécontact.

    Le grand public

    Les exemplaires destinés au grand public sont distribués par les kiosques au prix de 50 Dirhams. La part qui revient à Sochepress est de 50% de ce prix. Il est disponible uniquement sur Casablanca et éventuellement dans les aéroports.
    Télécontact a choisi pour support publicitaire, la radio, et plus particulièrement Médi1 pendant les heures de pointes. En effet c'est le moment où cette radio est la plus écoutée par une catégorie spécifique de personnes , cadres, dirigeants de sociétés ...
    En fait, l'objectif recherché par la communication publicitaire, n'est pas de renforcer la vente dans les kiosques, mais de faire savoir aux annonceurs que Télécontact organise la promotion de son produit auprès du public.
    L'objectif recherché par cette stratégie commerciale est d'amener le produit des annonces à couvrir tous les coûts de production du Télécontact et de dégager un profit dans un délai minimum de deux années.

    Laïla TRIKI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc