×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    TangerMed change la donne dans la région

    Par L'Economiste | Edition N°:2580 Le 31/07/2007 | Partager

    . Le premier terminal à conteneurs officiellement opérationnel. En 2012, une capacité de 8,5 millions d’EVP. Algésiras prépare sa «riposte»VENDREDI dernier, le premier terminal à conteneurs du port de TangerMed a officiellement accueilli l’un des plus grands porte-conteneurs au monde, le «Evelyn Maersk», long de 397 m et doté d’une capacité de 11.000 conteneurs EVP. Une entrée effectuée en grande pompe en présence de SM le Roi Mohammed VI. L’évènement marque la mise en service de la plus grande infrastructure maritime de la région. Un chantier qui aura duré 4 années et qui aura été livré dans les délais. Ainsi, le premier quai offre un linéaire quai de 800 m de longueur, dont seulement 400 sont aujourd’hui achevés. Les travaux continuent pour équiper le reste du quai concédé au groupement APM Terminals et Akwa. Un quai d’une capacité totale de 1,4 million de conteneurs EVP.Cette unité a nécessité un investissement de près de 160 millions d’euros (soit 1,7 milliard de DH). Le quai dispose déjà de cinq grues géantes type Panamax de plus 85 m de haut et de 26 portiques mobiles (cavaliers) pour la manutention des conteneurs au sol.Leur nombre sera porté à huit dès la mise en service du second tronçon en octobre prochain. A terme, le nombre d’emplois créés par ce premier quai atteindra les 700 personnes. De fait, TangerMed a été taillé pour de grandes ambitions: être le premier pourvoyeur d’emplois de la région et recevoir les bateaux les plus importants en activité. Et pour anticiper la demande, un second quai est en cours d’aménagement. Les travaux ont été confiés au groupement piloté par Eurogates. Il devrait entrer en service courant 2008.A noter aussi, le lancement d’un deuxième port à conteneurs en 2012. Les travaux d’extension s’effectuent sur le versant ouest de TangerMed. Le projet a pour objectif de porter la capacité de 3 à 8,5 millions de conteneurs EVP, soit le double de celle du port d’Algésiras, le principal concurrent de TangerMed dans la région. En effet, le projet du port de TangerMed cause bien des soucis du côté espagnol. Cette infrastructure gigantesque a de fortes chances de monopoliser l’activité portuaire sur l’ensemble de la zone du détroit de Gibraltar. Pour parer à la concurrence exercée par le port marocain, l’autorité portuaire d’Algésiras a procédé au lancement, en juin dernier, d’appels d’offres pour l’exploitation des nouveaux quais pour conteneurs actuellement en cours de construction (cf. www.leconomiste.com).Par ailleurs, pour compléter l’offre de TangerMed, un port roulier doté de 8 quais d’accostage est en cours de réalisation par le français Bouygues. L’investissement est de 1,66 milliard de DH et le chantier devrait être finalisé en 2009.L’infrastructure routière est également renforcée avec l’ouverture à la circulation de l’autoroute reliant Tanger à TangerMed. Le tronçon de Oued Rmel (54 km) assurant la liaison entre le port et le réseau autoroutier marocain a coûté 4,2 milliards de DH. Enfin, une liaison ferroviaire devrait aussi être mise en service en 2008.


    Dernière génération

    POUR sa première opération, le nouveau terminal à conteneurs de TangerMed a reçu l’Evelyn Maersk, un des plus gros porte-conteneurs au monde. Faisant partie d’une importante flotte (riche des navires Emma, Eleonora et Estelle), ce bateau représente la dernière génération de porte-conteneurs de la série Post-Panamax avec un tirant d’eau de 15 mètres. L’intervention agile et efficace des Abeilles a permis de mettre à quai en moins d’une demi-heure ce «monstre» de près de 400 m de long et de 56 de large. Le bateau, construit en 2006, a été dérouté de son trajet entre l’Europe et l’Asie spécialement pour cette inauguration historique. Il donne un bel aperçu sur les grandes capacités du port de TangerMed. Une infrastructure qui a complètement changé la donne dans la région.Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc