×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tanger: Premiers appels d’offres pour Chrafat

Par L'Economiste | Edition N°:3427 Le 20/12/2010 | Partager

. Ils concernent des lots du noyau urbain . La future ville prend forme CHRAFAT semble commencer à prendre forme. La Société d’aménagement Al Omrane-Chrafat vient de lancer un appel d’offres national pour la réalisation de la première tranche de la ville nouvelle de Chrafat. Il s’agit d’une première parcelle de trois lots d’un total de 224.000 m2 sur lesquels il est prévu de mettre en place plusieurs programmes immobiliers intégrés. Il s’agit, en effet, de sélectionner plusieurs promoteurs immobiliers nationaux pour la conception, le financement, la réalisation et la commercialisation de ces programmes immobiliers. Ces derniers devront inclure une part de 30% de logements économiques à 140.000 DH et respecter la charte architecturale mise en place pour la «Ville verte» de Chrafat. Mais l’essentiel de l’offre devra porter sur des logements dits de 250.000 DH. Afin de garantir une mixité sociale, les programmes présentés devront répondre aux contraintes imposées par l’assiette foncière et par la maîtrise des coûts, selon Al Omrane- Chrafate. A noter que les travaux de réalisation concernant les futurs îlots sont en cours. Ils permettront à terme de disposer d’îlots constructibles viabilisés pour le démarrage des travaux. La ville, dont le coup d’envoi des travaux a été donné en 2009, sera le chef-lieu dont dépendra le futur pôle automobile autour de l’usine de Renault à Melloussa. La future ville de Chrafat est située à 18 km au sud-ouest de Tanger, au carrefour entre l’autoroute Tanger Med, et la RN2. D’une superficie de 769 hectares, la nouvelle cité comptera, une fois achevée, 30.000 unités d’habitat, pouvant accueillir 160.000 personnes, pour un coût d’aménagement et d’infrastructures évalué à 2,4 milliards de DH pour les 1.300 hectares lancés. Ces derniers incluent 300 hectares qui seront dédiés à l’industrie en plus de 166 hectares de terrains verts. C’est ce dernier aspect qui lui vaut le surnom, même avant le lancement de sa construction, de «Ville verte». A terme, l’investissement total devra atteindre 26 milliards de DH, constructions et investissements industriels inclus. La ville devra servir de résidence pour l’encadrement des unités industrielles prévues dans le cadre des Zones d’activités, mais aussi pour l’accueil de centres de recherche ou autres dans le cadre du technopark prévu.


Schéma

LA future ville sera développée en trois temps. A court terme, il s’agit de lancer une première phase dotée de logements collectifs et d’un bloc à usage mixte, le tout ceinturé par une importante tranche de verdure. Dans une deuxième phase, selon le schéma repris par l’Agence urbaine de Tanger, il sera lancé une aire de logements collectifs ainsi qu’une zone dédiée aux industries légères (troisième catégorie) en plus d’un technopark.De notre correspondant, Ali ABJIOU

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc