×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Eco-Consom

    Sexy Man

    Par L'Economiste | Edition N°:178 Le 04/05/1995 | Partager

    L'homme tendre et doux n'a plus la cote auprès des dames. Hollywood ne crée plus de Tom Cruise BCBG, mais des séducteurs durs et volages. Brad Pitt est donné pour être consacré par les magazines comme l'homme le plus sexy du monde: coupe en brosse, barbichette au menton. Sa première victime fut la belle Geena Davis avec qui il devait, dans "Thelma et Louise", faire l'amour, puis lui voler ses économies.
    Elle fut séduite aussi hors du studio. Puis ce fut l'ex-Mme Tyson qui fut victime de son charme. Bratt Pitt n'en finit pas de multiplier les conquêtes.
    Son dernier truc pour améliorer son image de sex symbol est un nouveau rôle de vampire tout en crocs. Les morsures sanglantes ont remplacé le baiser langoureux dans le jeu de la séduction. Bratt Pitt les veut belles à croquer.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc