×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Settat: La Faculté des sciences sensibilise à ses filières

    Par L'Economiste | Edition N°:2488 Le 20/03/2007 | Partager

    . Journées portes ouvertes du 20 au 23 mars La Faculté des sciences et techniques de Settat (FSTS) organise, du 20 au 23 mars, ses journées portes ouvertes. La manifestation s’inscrit dans le cadre d’une grande campagne d’information et de communication sur la nouvelle réforme pédagogique universitaire, notamment sur le système licence-master-doctorat (LMD). Elle s’adresse aux étudiants, enseignants et grand public. Il s’agit de présentation des filières nouvellement accréditées et des formations continues dispensées au sein de l’établissement.La journée du mercredi est consacrée à l’aspect pratique du système LMD, les conditions d’accès à la FSTS et aux différents débouchés. Des diplômés viendront exposer leurs expériences professionnelles. Par ailleurs, les 22 et 23 mars sont réservées aux visites guidées des départements de la Faculté. A rappeler que la réforme, entrée en vigueur dans les facultés depuis l’année universitaire 2003-2004, vient d’être appliquée à la FSTS dès septembre 2006. Les trois cycles du nouveau système (licence, master et doctorat) sont composés d’unités d’enseignement regroupées en semestres d’études. Chaque unité possède la qualité d’être utilisable et transférable, ce qui signifie que son acquisition est définitive et pourra être utilisée dans un autre cursus de formation. Cependant, cette capitalisation et la possibilité de transfert ouvrent des passerelles entre plusieurs cursus de formation et induisent une mobilité des étudiants qui auront un grand choix qui leur permettra de suivre un parcours universitaire individualisé, explique-t-on.Pour ce qui est du premier cycle, la licence est scindée en deux paliers. La première formation de base est transdisciplinaire d’une durée de deux ans à quatre semestres, appelée tronc commun ou parcours. La deuxième option est «professionnalisante» et permettra une insertion directe sur le marché du travail et dont le programme est déterminé en étroite relation avec le secteur demandeur. S’agissant du master (deuxième cycle), il s’étale sur deux années de formation et n’est accessible qu’aux étudiants disposant d’une licence académique. Il est caractérisé par une vocation professionnelle au sein de l’université. En ce qui concerne le troisième cycle, le doctorat est le plus haut diplôme universitaire. Il est d’une durée minimale de trois ans (six semestres). L’enseignement devra assurer à la fois un approfondissement des connaissances dans la spécialité et d’une formation destinée à la recherche scientifique. Ce diplôme est sanctionné par la soutenance d’une thèse de doctorat.


    Masters

    Le système licence-master-doctoroat (LMD) existe depuis longtemps dans les universités nord-américaines (USA, Canada) et britanniques. Celui-ci a été adopté progressivement dans la majorité des pays d’Europe, du Maghreb (Tunisie, Algérie) et d’autres pays arabes. Il s’articule autour de trois paliers: la licence (bac+3 ans d’études universitaires), le master (bac + 5 ans) et le doctorat (bac + 8 ans). Il est à noter que pour la rentrée 2006/2007, seule la première étape de la réforme (licence) a été appliquée à la Faculté des sciences et techniques de Settat. Le master ne sera, en revanche, opérationnel qu’à la fin du cursus des premières promotions en licence, c’est-à-dire d’ici trois ans.De notre correspondant, Abdellah Echakhs

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc