×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Maroc-Belgique: La coopération bilatérale sur les rails

    Par L'Economiste | Edition N°:2488 Le 20/03/2007 | Partager

    . Le Premier ministre belge reçu par le Souverain. La lutte contre le terrorisme renforcée A la dernière minute, changement de cap de la réunion des deux Premiers ministres marocain et belge. Prévue initialement à Rabat, elle a été transférée à Marrakech. Cette modification de programme a été dictée par l’audience que le Souverain a accordée à Guy Verhofstadt, Premier ministre belge. Dans tous les cas, la réunion de travail entre les deux pays est qualifiée de stratégique puisqu’elle a permis la création d’une haute commission mixte de partenariat. Le mémorandum, riche de 9 articles, a été signé hier par Guy Verhofstadt et Driss Jettou, lors de la séance plénière au siège de la municipalité de Marrakech. L’objectif est de donner un coup de fouet à la coopération bilatérale et aux échanges économiques. Au cours de leur tête-à-tête, les deux Premiers ministres ont abordé des questions décisives. Le Plan d’autonomie pour les provinces du Sud a été le premier. La Belgique siège au Conseil de sécurité des Nations Unies comme membre non permanent pour 2 ans. Le Maroc doit présenter son projet à New York en avril prochain. C’est l’occasion de sonder la position de Bruxelles sur cette question qui bloque l’intégration régionale (économique et politique) depuis une trentaine d’années. Pour le ministre belge de la Coopération au développement, «la proposition marocaine est une initiative ambitieuse et courageuse». Bruxelles est aussi la capitale de l’Europe. Au sein de la commission de l’Union européenne, elle peut jouer un rôle prépondérant dans la politique de voisinage et le statut avancé en faveur du Maroc. En tout cas, pour les ministres de l’Intérieur, il a été question de lutte contre le terrorisme. Selon un communiqué commun, les deux départements se sont engagés à œuvrer de concert pour s’immuniser contre le terrorisme qui menace les deux pays. Au menu également, le renforcement des capacités des services de police. Sur ce chapitre, les deux ministres ont décidé de mettre en place une plate-forme opérationnelle, déclinée en plan d’action pour l’année en cours. Ils veulent également étendre concrètement la coopération au domaine de la protection civile et la lutte contre les grandes catastrophes naturelles. En outre, les deux départements coopèrent dans la police scientifique et la gestion des données personnelles. Au menu, les échanges d’expériences en matière de cartes d’identité à puces électroniques et la gestion des empreintes digitales.Le secteur judiciaire n’a pas été en reste. Les accords relatifs au transfert des prisonniers pour exécuter la fin de leur peine dans le pays d’origine et la saisie et la confiscation des biens résultant de crimes organisés seront signés ultérieurement. Rappelons que le volume du commerce entre les deux pays reste en deçà des attentes et opportunités. La présence d’une communauté marocaine en Belgique, estimée à 500.000 personnes (5% de la population globale) peut jouer activement dans la promotion des investissements entre les deux pays.


    L’agroalimentaire et le textile

    LE secteur agroalimentaire, la conserverie et la confiserie ont attiré plusieurs investissements ces dernières années. Les plus connus sont les sociétés Puratos (1er investisseur de Flandre au Maroc dans les additifs alimentaires), Amylum (flamand dans la glucose) et Pralinor (chocolat). A cela s’ajoutent Top class expresso (cafés en capsules) et le groupe VCR-Unimer (conserves, vinaigres et sauces). Dans le textile, des entreprises belges se sont distinguées. C’est le cas notamment de Takatex, Belgatex, Eurofactory, Mann Clothing Factory et B&B limited.M. C.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc