×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique

    Sahara/autonomieL’ONU favorable à l’offre marocaine

    Par L'Economiste | Edition N°:2768 Le 02/05/2008 | Partager

    . Le mandat de la Minurso prorogé d’une annéeLE Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une nouvelle résolution sur le Sahara marocain dans la nuit de mercredi 29 avril à jeudi 1er mai. Celle-ci confirme «l’appel au réalisme et à l’esprit de compromis», lancé par le Secrétaire général Ban Ki-moon et son envoyé personnel Peter Van Walsum. Par la même occasion, elle prolonge, pour la première fois, le mandat de la Minurso d’une année. La communauté internationale a donc décidé d’accorder assez de temps et montré la direction à suivre pour une reprise sérieuse des négociations. Les parties concernées attendent la convocation de Van Walsum pour un 5e round.Il est incontestable que cette résolution est favorable à la position marocaine. Mais cette tournure des évènements dérange Alger et le Polisario. Il faudra s’attendre à des attaques violentes pour endiguer ce processus. Dans cette affaire, Rabat maintiendra sa politique de la main tendue. Le Maroc est conscient que les négociations ne peuvent réussir sans l’implication de l’Algérie.Force est de reconnaître que cette résolution conforte le Maroc dans sa position. La communauté internationale confirme encore une fois le sérieux et la crédibilité de la proposition d’autonomie. La conclusion de Van Walsulm, selon laquelle une entité indépendante au Sahara ne peut pas être un objectif réaliste, n’est pas “tombée du ciel”, pour reprendre l’expression d’un diplomate européen. Cette conviction de l’envoyé spécial a été forgée après la conduite de quatre rounds de négociations à Manhassat et la visite dans les pays de la région. Aujourd’hui, le message de la communauté internationale est on ne peut plus clair: les négociations devront se faire sur la base de la proposition marocaine d’autonomie. A l’heure où nous mettions sous presse, les positions précises des membres du Conseil de sécurité n’étaient pas encore rendues publiques. Mais on s’attend à ce que les Etats-Unis abondent dans le sens de la déclaration de Van Walsum: le choix de l’indépendance n’est pas réaliste. La meilleure option est de construire sur la base de la vision marocaine de l’autonomie. La France ne sera pas en reste. Elle soutient la proposition marocaine. Nicolas Sarkozy a eu l’occasion de le rappeler dans une déclaration devant le Parlement à Rabat.De son côté, la Russie n’est pas automatiquement acquise aux thèses algériennes, même si Vladimir Poutine entretient de très intenses relations commerciales avec Alger. Après l’expérience de l’indépendance du Kosovo, cette puissance se positionne en fonction de la situation et de l’avenir de ses territoires. Rappelons que la proposition d’autonomie permettra aux sahraouis de gérer leurs affaires à travers plusieurs organes. Ainsi, la région aura un pouvoir exécutif exercé par un chef de gouvernement élu par un Parlement régional. Pour le Parlement, une partie de ses membres sera élue par les tribus et le reste via le suffrage universel. A la fin des négociations, la validation de l’autonomie se fera par l’organisation d’un référendum auprès de la population des provinces du Sud, selon la légalité internationale et les résolutions des Nations unies.


    Les camps de Tindouf

    Pour le Conseil de sécurité, l’amélioration des conditions de vie des populations retenues dans les camps de Tindouf, demeure tributaire des progrès devant être réalisés dans le processus actuel de négociations. Le Conseil formule le souhait que les autres parties s’engagent de bonne foi dans ce processus, donnant ainsi l’espoir à ces populations de quitter ces camps.M.C.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc