×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Rachat d’actions: Addoha récidive

    Par L'Economiste | Edition N°:3034 Le 28/05/2009 | Partager

    . Un programme qui court sur 18 mois à compter du 1er juillet 2009. La fourchette d’intervention se situe entre 130 et 200 DH l’actionAddoha réitère l’expérience. Le groupe immobilier lance, pour la seconde fois en l’espace de deux ans, un programme de rachat de ses actions. Le premier avait été amorcé le 2 juillet 2007 dont l’objectif était «d’offrir une meilleure visibilité sur le titre pour les investisseurs». Cette fois l’opération est destinée à «intervenir en contre-tendance des variations excessives du cours du marché à la hausse ou à la baisse», autrement dit, de réguler le cours en Bourse. Le rachat concerne pas moins de 8.505.000 actions, soit près de 3% du capital d’Addoha. L’opération ne devra pas dépasser la somme de 1,7 milliard de DH (plafond de l’opération). Le programme court sur 18 mois, à compter du 1er juillet. La fourchette (hors frais d’achat et de vente), se situe entre 130 DH, prix minimum de vente et 200 DH, prix maximum d’achat. L’étendue de cette fourchette a été fixée après examen de la volatilité du cours Addoha (historique!). Par ailleurs, «les achats et cessions des actions seront effectués sur le marché central à des prix qui peuvent fluctuer en fonction des éventuelles opérations sur le capital de la société», est-il indiqué dans la note d’information. Aussi, les opérations d’achat et de vente se feront en fonction des situations du marché par l’intermédiaire de BMCE Capital Bourse.Les cours ainsi que les quantités échangées sur le titre Addoha ont été ajustés compte tenu de l’augmentation du capital par incorporation d’une partie de la prime d’émission réalisée en mars 2008 et de la réduction de la valeur nominale de 100 à 10 DH opérée en septembre 2008.Et pour financer cet ambitieux programme, Addoha va recourir à la mobilisation de sa trésorerie disponible. Cette dernière comprend les différents titres et valeurs de placement, ainsi que par concours bancaires (postes crédits de trésorerie, soldes créditeurs des banques et dettes de financement). Au 31 décembre 2008, la trésorerie disponible d’Addoha s’élevait à 720 millions de DH, à l’heure où ses concours bancaires s’établissaient à plus de 4,5 milliards de DH.Mohamed MOUNADI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc