Economie

Rabat/tramway
Les premiers essais techniques lancés

Par L'Economiste | Edition N°:3246 Le 02/04/2010 | Partager

. Ils concernent la première rame . D’autres lignes d’extension en examen Le projet du tramway de Rabat-Salé suit son chemin conformément aux délais. Pas de retard jusqu’à présent et tout le monde attend sa mise en service début 2011. Pour ce faire, l’Agence de la vallée de Bouregreg vient d’entamer cette semaine les premiers essais techniques de la première rame du tramway livrée par le constructeur français Alstom. C’est une première de voir circuler un tramway dans une ville marocaine. Raison pour la quelle l’événement a été largement suivi par les habitants du quartier Hay Karima à Salé. «Cette phase d’essai va permettre de tester les rames du tramway ainsi que les installations techniques de la section de cette zone», souligne Loubna Boutaleb, directrice générale déléguée de la société du Tramway de Rabat-Salé. «Au fur et à mesure de l’arrivée des 21 rames et de l’avancement du chantier, le parcours d’essais sera progressivement étendu jusqu’à la mise en service définitive», précise un communiqué de l’agence. Il s’agit des tests à blanc sans voyageur mais dans des conditions réelles d’exploitation. «L’objectif est de vérifier les interfaces entre le matériel roulant, la caténaire et la voie ainsi que les performances de traction, de freinage et de vitesse», explique Boutaleb. Parallèlement à ces opérations d’essai, la direction de l’agence se penche sur l’examen des offres présentées par Veolia et Transdev, les deux concurrents pour décrocher le contrat d’exploitation du tramway. Les deux candidats ont déjà passé un premier oral devant une commission de l’agence. Un second est prévu au milieu du mois prochain, pour permettre à l’agence de désigner avant fin avril 2010 le futur gestionnaire. Toujours sur le même registre, la construction du centre de maintenance à Hay Karima avance conformément au planning. La capacité de transport du tramway avoisine les 180.000 voyageurs par jour. Pour pouvoir fidéliser cette clientèle, outre la qualité de service, il faudrait aussi prévoir une tarification abordable notamment pour les employés et les étudiants. Sur ce volet, la direction de l’agence avance un prix d’environ 7 DH. Déjà est prévu le lancement des travaux à partir de 2011 d’une autre ligne de 2 km pour desservir les hôpitaux de la capitale et les quartiers de Hay Ryad. Sans oublier des études concernant deux autres lignes pour renforcer celles en cours de construction actuellement dont la longueur avoisine les 20 km. Nour Eddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc