×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Qui succédera à Olmert?

    Par L'Economiste | Edition N°:2863 Le 18/09/2008 | Partager

    . La favorite est Tzipi Livni, selon les sondagesQue la course commence! Quelque 74.000 membres du parti israélien Kadima se sont rendus hier, mercredi 17 septembre, aux urnes pour élire le successeur d’Ehud Olmert, le Premier ministre empêtré dans des affaires de corruption. Le scrutin s’est ouvert à 07h00 GMT dans 114 bureaux de vote disséminés dans le pays. Les urnes devaient fermer à 19h00 GMT et le résultat final devait être publié probablement dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon les sondages, la favorite dans la course à la direction du parti centriste au pouvoir est la ministre des Affaires étrangères,Tzipi Livni. Agée de 50 ans, elle est jugée pragmatique sur des dossiers comme le processus de paix et le nucléaire iranien. Livni affronte l’ancien ministre de la Défense, Shaul Mofaz, 59 ans, un «faucon» proche des positions du Likoud (droite). Pour ces primaires, les premières depuis la création du Kadima en novembre 2005 par l’ancien Premier ministre, Ariel Sharon, deux autres candidats sont en lice, mais ont peu de chances: Meïr Shetreet, ministre de l’Intérieur, et Avi Dichter, ministre de la Sécurité intérieure. La procédure est simple. Pour être élu au premier tour, le futur chef du Kadima devra dépasser la barre des 40% des suffrages exprimés, faute de quoi un deuxième tour sera organisé le 24 septembre. Le vainqueur sera celui qui, en cas d’élections anticipées, affrontera par la suite le chef de l’opposition de droite, Benjamin Netanyahu, chef du parti Likoud, donné en tête dans l’ensemble des récents sondages d’opinion. Olmert a d’ores et déjà promis de démissionner après l’élection d’un nouveau chef du Kadima. Il restera cependant à la tête d’un cabinet de transition tant qu’un autre gouvernement n’aura pas été formé.F.Z.T

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc