×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

PPR asseoit son hégémonie sur Gucci

Par L'Economiste | Edition N°:1738 Le 01/04/2004 | Partager

. Prise de contrôle juridiqueLe groupe Pinault-Printemps-Redoute (PPR) lancera aujourd'hui jeudi 1er avril aux Etats-Unis et demain vendredi 2 avril aux Pays-Bas son offre publique d'achat (OPA) finale sur sa filiale Gucci. Cette offre devra lui permettre le contrôle juridique de sa filiale.PPR, qui détient déjà 67,58% de Gucci, numéro trois mondial du luxe, proposera de racheter les 32,42% restants au prix de 85,52 dollars par action. Si tous les titres sont apportés, l'empire bâti par François Pinault déboursera 2,6 milliards d'euros. Au total, Gucci lui aura coûté quelque 7,2 milliards d'euros.Cette OPA finale est lancée conformément aux accords conclus entre PPR, Gucci et LVMH le 10 septembre 2001, qui prévoient qu'après l'offre, indépendamment de son bilan, PPR disposera de la majorité au conseil d'administration de Gucci.En effet, au lieu de la parité actuelle entre 4 administrateurs nommés par PPR et 4 administrateurs indépendants, le groupe aura le droit de nommer non seulement le nouveau président mais aussi un neuvième administrateur qui viendra s'ajouter aux huit membres actuels.Par ailleurs, cette offre coïncide avec la publication des résultats annuels de Gucci, présentés pour la dernière fois par le PDG sortant, Domenico de Sole, qui partira le 30 avril.Ces résultats devraient afficher un début de reprise du groupe de luxe, mais éventuellement de lourdes pertes dans la plupart de ses marques (Bottega Veneta, Boucheron, Balenciaga...) hormis la marque Gucci.Selon CIC Securities, Gucci Group devrait annoncer une hausse de 2,1% de son chiffre d'affaires, à 2,59 milliards d'euros (dont +5,1% au 4e trimestre) mais un recul de 24% du résultat d'exploitation, en dépit d'un rebond de 9,5% au dernier trimestre.L'OPA et la prise de contrôle juridique de Gucci parachèvera sa reprise en main stratégique. PPR a déjà annoncé le 11 mars le nom de celui qui remplacera, après le 30 avril, le styliste vedette Tom Ford. Il ne lui manquera plus qu'à annoncer le nom du successeur de Domenico de Sole.Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc