×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Poisson surgelé: Iwashii se met au libre-service

Par L'Economiste | Edition N°:2664 Le 03/12/2007 | Partager

. 1,5 million de DH pour un premier point de vente à Casablanca. Un nouveau concept pour booster la consommation UN libre-service pour produits surgelés. L’idée est d’Iwashii, société de commercialisation et distribution de produits surgelés, filiale de l’Omnium Marocain de Pêche (OMP). La première surface dédiée aux produits surgelés à base de chair de poisson ouvrira début 2008 sur le boulevard Bir Anzarane à Casablanca. «Iwashii Store» cible une population à pouvoir d’achat relativement élevé. Hormis les classiques (croquettes, bâtonnets et hachis), le magasin offrira une palette de produits prêts à cuisiner ainsi que des sauces pour accompagner les plats. Une nouvelle gamme de figurines au goût fromage et ketchup, le «Pirate», s’adressera spécifiquement aux enfants. Les produits de la marque sont commercialisés depuis 2005 dans les grandes et moyennes surfaces et à travers des vendeurs itinérants qui sillonnent les rues en triporteur, essentiellement sur l’axe Casablanca - Rabat. «Ces deux années d’existence nous ont permis de tester la satisfaction du client en termes de goût et de conditionnement», affirme Omar Benjelloun, directeur général d’Iwashii. Aujourd’hui, il y a une forte acceptabilité du produit de la part des consommateurs. «Après chaque dégustation, les ventes sont multipliées par 4 à 5», atteste Benjelloun. Une fois que le produit entrera beaucoup plus dans les habitudes alimentaires, l’objectif d’Iwashii sera de proposer des plats à base de sardine pour toucher une population plus large. «Aujourd’hui, nous sommes dans une phase de développement de canaux plus ciblés, d’où l’ouverture d’Iwashii Store.» Le magasin, qui emploiera 3 à 5 personnes, a exigé un investissement de 1,5 million de DH, principalement en aménagement, le local étant en location. Le chiffre d’affaires attendu pour le premier exercice d’Iwashii Store est estimé entre 300.000 et 600.000 DH. «Notre présence dans les hypers et supermarchés reste nécessaire car c’est une vitrine pour nos produits, malgré l’étroitesse des rayons de surgelés», dira le DG. Pour des raisons de sécurité de stockage, pas toujours conforme à la température adéquate soit -18°C, la filiale de l’OMP va abandonner certains circuits de distribution tels que les supérettes et magasins d’alimentation générale. Une fois que le concept du libre-service prendra, Iwashii compte développer un réseau de franchise qui bénéficiera du soutien logistique et marketing de la maison mère. L’idéal étant d’arriver à un point de vente pour 10.000 habitants. A travers Iwashii, l’OMP veut donc promouvoir la consommation de poisson et installer de nouvelles habitudes alimentaires. Le groupe est conscient que l’un des obstacles reste le faible taux d’équipement des ménages en congélateur: 1,5% seulement en disposaient en 2001 selon le Haut Commissariat au Plan. Depuis, ce taux a dû grimper, mais est-ce à dire que le surgelé a pénétré les foyers?


Carte de visite

Iwashii, filiale du groupe OMP, affiche un chiffre d’affaires mensuel moyen de 1,5 million de DH, avec une augmentation de 100% d’année en année depuis son lancement en 2005. Les 2/3 des ventes sont réalisés à travers les grandes et moyennes surfaces et le food service (restauration et hôtellerie), le 1/3 restant via les vendeurs itinérants (une bonne soixantaine). Pour sa matière première, Iwashii s’approvisionne auprès de la maison mère qui dispose d’un complexe à Tan Tan Port. Celui-ci comprend une unité de traitement et une chambre de stockage. Une partie du poisson, surgelé directement dans les bateaux, est destinée à l’exportation (5.400 tonnes sur 15.000 par an), et l’autre est transformée en produits surgelés Iwashii pour le marché local. Iwashii dispose de ses propres moyens de distribution. Grâce à une intégration verticale, les produits sont maintenus à -20°C maximum depuis la pêche jusqu’au rayon où ils sont conservés à -18°C. Jihane Kabbaj

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc