×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Pierre et Vacances met le cap sur le Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:2418 Le 08/12/2006 | Partager

. Bénéfices supérieurs aux prévisionsLe groupe immobilier et de loisirs Pierre et Vacances a publié jeudi 7 décembre des bénéfices annuels supérieurs aux prévisions, attribués à «l’amélioration des performances» dans le tourisme et l’immobilier, et a annoncé son intention d’entrer «dans une phase de croissance externe».Le bénéfice opérationnel courant s’est élevé à 97,6 millions d’euros pendant l’exercice 2005/2006 (clos fin septembre), en hausse de 30,2%, dépassant l’objectif de 95 millions d’euros que s’était fixé le groupe. Il est également légèrement supérieur au consensus des analystes, qui avaient tablé sur 97 millions d’euros.Les activités touristiques (+29,8%) contribuent pour 54,8 millions à ce résultat, et les activités de développement immobilier sont en progression de 30,6% à 42,8 millions d’euros.De son côté, le bénéfice net a atteint 73,7 millions d’euros, en hausse de 74,8%, alors que les analystes avaient misé sur 63,5 millions d’euros. Ce résultat intègre la cession des murs de 7 villages Center Parcs en juillet 2006.Le chiffre d’affaires, déjà communiqué, est en progression de 14,9% à 1,414 milliard d’euros.«Après trois années de consolidation», le groupe souhaite «entrer dans une nouvelle phase de croissance externe sur ses métiers en Europe», selon ce communiqué.Pour les Center Parcs Europe (France, Pays-Bas, Belgique et Allemagne), qui représentent la moitié du chiffre d’affaires touristique, le groupe vise la «construction de nouveaux villages et l’achat de sites existants».Le groupe compte développer en outre sa marque Pierre et Vacances City «dans les principales villes françaises et métropoles européennes».En outre, le développement des marques Pierre et Vacances, Maeva, Résidences MGM et Hôtels Latitudes passera «par la prospection d’actifs immobiliers à rénover en France et un développement sur de nouvelles destinations à l’international (Espagne, Maroc).»Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc