×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Céréales: Explosion des cours

Par L'Economiste | Edition N°:2418 Le 08/12/2006 | Partager

. De faibles récoltes et une demande en forte augmentationLES cours des céréales, blé et maïs en particulier, viennent d’atteindre des niveaux inégalés par rapport aux 10 dernières années, selon le dernier rapport de la FAO «Perspectives de l’alimentation» (Food Outlook). De faibles récoltes dans les principaux pays producteurs et une demande en forte augmentation (notamment pour la production de biocarburants) ont poussé les cours à la hausse alors que la filière riz était marquée par la faiblesse de l’offre. Les dépenses mondiales sur les importations alimentaires pour 2006 pourraient atteindre un niveau record de 374 milliards de dollars, soit 2% de plus que l’année précédente. La facture des importations des pays en développement devrait augmenter de près de 5% par rapport à 2005, principalement du fait de la hausse des cours et non de l’augmentation actuelle du volume des importations. La FAO prévoit une réduction des achats d’un grand nombre de pays, motivée moins par l’amélioration des approvisionnements internes que par le niveau élevé des cours internationaux. En outre, les coûts élevés de l’énergie devraient inciter les pays pauvres à réduire leurs importations alimentaires afin de continuer à satisfaire leurs besoins en carburants fossiles. Selon les dernières estimations de la FAO, la production mondiale de blé pour 2006 s’établirait autour de 592 millions de tonnes, soit environ 33 millions de tonnes de moins qu’en 2005 (-5,3%). La tendance devrait cependant se renverser en 2007 du fait de meilleures perspectives de récolte. La fermeté actuelle des cours devrait encourager l’augmentation des surfaces cultivées et doper la production en 2007.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc