×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Paris, seul soutien d'Arafat

Par L'Economiste | Edition N°:1159 Le 06/12/2001 | Partager

. Bombardé par Israël et lâché par les Etats-Unis, Arafat ne peut compter que sur l'appui françaisLes attentats-suicides, qui ont secoué Jérusalem et Haïfa, ont une fois de plus terrorisé la population ainsi que les responsables israéliens. Hier matin, un autre Palestinien a perpétré un attentat-suicide à Jérusalem-Ouest, tuant son auteur et blessant trois personnes.Des hélicoptères et des chasseurs F-16 de l'Etat juif ont bombardé des bâtiments de l'Autorité palestinienne dans plusieurs localités de Cisjordanie et Gaza. Deux civils palestiniens, un écolier et un officier, ont ainsi été tués à Gaza, et plus de 120 personnes, dont une soixantaine d'écoliers, ont été blessées. Au total, plus de 800 Palestiniens sont morts depuis le début de l'Intifada le 28 septembre 2000.En déclarant que «Sharon a le droit de se défendre», le Président américain, George W. Bush, a prouvé qu'encore une fois les Etats-Unis sont incapables d'être impartiaux. Bush déclarait pourtant, il y a quelques semaines, que les Palestiniens avaient le droit de créer leur Etat. Ce fut un revirement important dans la position américaine vis-à-vis d'Israël. Aujourd'hui, il s'est avéré que ces propos faisaient partie de la campagne de charme que Bush avait déclenchée envers les populations arabes. En cautionnant le terrorisme de Tel-Aviv, l'administration américaine offense encore plus ces populations et ne fait qu'attiser la haine déjà existante dans les territoires occupés. Tous les attentats-suicides ont été revendiqués par Hamas et le Jihad islamique. L'Autorité palestinienne avait même arrêté au lendemain des attentats-suicides près de 40 activistes du Hamas. Mais Israël, appuyé par Washington, considère Yasser Arafat comme seul responsable de ces attaques-suicides.Paris exprime, toutefois, un avis contraire. La stratégie israélo-américaine d'en finir avec l'Autorité palestinienne a été brouillée par les propos du ministre français des Affaires étrangères, Hubert Védrine. Il estime qu'Israël a l'intention «d'éliminer» Yasser Arafat et l'Autorité nationale palestinienne. Et d'ajouter que le but de Sharon est de n'avoir en face de lui «qu'une masse de Palestiniens désespérés». En parallèle, les Etats arabes occupent toujours les sièges des spectateurs. Seules quelques rares et timides déclarations de Amr Moussa, le secrétaire général de la Ligue Arabe, sont venues briser ce silence accablant.Abdelmohsin El HASSOUNI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc