×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

P.-O. : Quatre colonies devraient être évacuées en Cisjordanie

Par L'Economiste | Edition N°:2092 Le 23/08/2005 | Partager

. Les forces palestiniennes ont installées des barrages LES forces israéliennes ont commencé lundi 22 août à évacuer Netzarim, la dernière colonie de peuplement de la bande de Gaza. Des centaines de policiers et de soldats pénétraient dans la minuscule implantation située tout près de la ville de Gaza. Netzarim est la dernière des 21 colonies de la bande de Gaza à être évacuée. Après le départ des derniers colons, la bande de Gaza doit être confiée à l’armée israélienne qui devra déménager les biens laissés par les colons, superviser la destruction de leurs maisons, et coordonner les efforts en vue du transfert de la région au contrôle de l’Autorité palestinienne. Par ailleurs, les forces de sécurité palestiniennes ont érigé hier des barrages dans le nord de la Cisjordanie pour prévenir toute attaque palestinienne contre quatre colonies juives appelées à être démantelées à partir d’aujourd’hui. Au total, sept barrages ont été installés sur des routes dans la région de Jénine où sont situées les quatre colonies qui doivent être évacuées. Vingt-cinq hommes des services palestiniens de sécurité doivent prendre position, conformément à des ententes conclues lors de discussions israélo-palestiniennes sur la coordination du retrait. Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas a appelé les groupes armés palestiniens à s’abstenir de toute opération susceptible d’entraver, retarder ou empêcher l’application du plan de retrait israélien. Les troupes israéliennes ont de leur côté commencé dimanche soir à démanteler certaines de leurs positions jouxtant deux des colonies Ganim et Kadim, déjà vides, et devraient commencer à démolir lundi les maisons abandonnées sur place par les colons, a-t-on ajouté de même source. L’armée s’attend à une vive résistance de la part de centaines de militants radicaux juifs qui se sont retranchés dans les deux autres colonies du nord de la Cisjordanie appelées à être évacuées, Homesh et Sanour. Des milliers de soldats et de policiers israéliens vont se positionner dans les prochaines heures lundi autour des colonies de Sanour et de Homesh en vue de leur évacuation.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc