×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

OMC: Echec des négociations agricoles

Par L'Economiste | Edition N°:2005 Le 22/04/2005 | Partager

. Désaccord sur les méthodes de calcul des droits de douaneLes négociations agricoles ont achoppé mardi 19 avril à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur la méthode de calcul des droits de douane, une question technique mais cruciale qui a opposé pays exportateurs et importateurs. Les 148 pays membres se sont séparés après une semaine de négociations sans parvenir à se mettre d’accord sur la conversion en pourcentage des droits de douane actuellement exprimés en valeur absolue, par exemple en euros par tonne. Un accord sur cette question est fondamental pour pouvoir ensuite négocier une formule de baisse généralisée des droits de douane dans le monde. “Ce que nous n’avons pas, c’est la base d’un accord”, a déclaré à la presse le président du comité de négociations agricoles, Tim Groser, à l’issue des pourparlers. Groser s’est toutefois refusé à dire que les négociations étaient “bloquées”, estimant que les pays membres étaient simplement victimes d’un “malentendu” sur la méthode de calcul. Selon des sources proches des discussions, un accord qui était sur le point d’être conclu mardi 19 avril a été rejeté au dernier moment par l’UE, provoquant la colère du Brésil. Selon les mêmes sources, Bruxelles et les pays importateurs nets de produits agricoles comme la Suisse ou le Japon redoutaient que le mode de calcul qui était envisagé ne les entraîne vers des baisses trop fortes de leurs droits de douane. Le différend survient alors que les pays membres cherchent à relancer les négociations du cycle amorcé à Doha (Qatar) en 2001 avant la fin juillet, dans l’espoir d’arriver à un accord lors de la conférence ministérielle prévue à Hong Kong en décembre, avant de boucler les discussions en 2006. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc