×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

OCP: Démarrage d’une nouvelle unité à Youssoufia

Par L'Economiste | Edition N°:2092 Le 23/08/2005 | Partager

. 2,8 millions de tonnes traités par an. Un investissement de 500 millions de dirhamsL’USINE de Youssoufia de l’Office chérifien des phosphates (OCP) sera dotée, à partir de fin août, d’une importante unité de lavage-flottation comprenant deux lignes. Il s’agit de nouvelles installations d’enrichissement et de traitement du phosphate de toute la zone de Gantour (Youssoufia et Benguerir).La capacité annuelle de la nouvelle unité est de 2,8 millions de tonnes de phosphate par an. L’investissement nécessaire de 500 millions de DH devrait créer quelque 250.000 journées de travail. Le nombre d’emplois créés dans ce type d’activité est calculé en nombre de journées de travail et non de postes. Selon le montage financier, la part en devises est de 30%, soit à peu près 150 millions de DH. Le projet, dont le démarrage s’est effectué en décembre 2002, permettra à l’unité d’assurer la continuité d’alimentation de la totalité des industries chimiques de Safi. Ces nouveaux procédés mis en place devraient déboucher sur des résultats plus performants notamment ceux de Safi, tout en augmentant la capacité de traitement de l’unité. Ils sont également destinés à améliorer et diversifier la qualité des produits. A l’OCP, l’investissement est qualifié d’important parce qu’il permettra «d’améliorer toute la productivité de la zone de Gantour» et donc, la position concurrentielle globale du groupe sur le marché des phosphates et dérivés. L’unité fait partie du plan stratégique de l’OCP dont un des objectifs est d’augmenter le potentiel productif de la zone de Gantour tout en assurant «la production d’une large palette de qualités de produits».


36% des réserves du pays à Gantour

LES sites d’exploitation minière de Gantour comprennent les unités de Youssoufia et de Benguerir. Les principales tâches qui y sont effectuées consistent en l’extraction, le traitement et la livraison du phosphate pour sa transformation dans les usines chimiques de Maroc Phosphore à Safi. Le gisement de la zone de Gantour est l’un des quatre gisements de phosphate du pays. Il renferme 36% des réserves de minerai connues à l’échelon national. Le phosphate de ces deux unités est acheminé par train vers Safi pour alimenter les usines de fabrication des produits dérivés (acide phosphorique principalement). Une partie de la production est exportée via les ports minéraliers de Safi, de Jorf Lasfar et de Casablanca.A. D.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc