×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Marrakech
L’agro-écologie enseignée aux lycéens

Par L'Economiste | Edition N°:3130 Le 16/10/2009 | Partager

. Projet de création d’un centre de formation à Taroudant L’économie marocaine repose en grande partie sur l’agriculture. Pourtant, ce secteur est aujourd’hui en danger. Surexploitation des terres, déforestation, faible productivité et insécurité foncière… sont autant de facteurs qui contribuant à la baisse du rendement des sols et menacent la sécurité alimentaire. Et l’agro-écologie reste une méthode de développement d’une agriculture durable au Maroc. Ce dernier est sur le point de devenir la plaque tournante de cette technique. Grâce à des rendements améliorés, celle-ci permet aux petits agriculteurs de s’assurer des revenus décents tout en préservant l’environnement. Pionnier d’une agriculture respectueuse de l’environnement, Pierre Rabhi,fondateur de «Colibris», mouvement pour la Terre et l’Humanisme, a animé récemment à Marrakech une journée de réflexion autour du thème «l’apport de l’agro-écologie pour les plantes médicinales». Organisée par le club écologique Sahnoune en partenariat avec la fondation Yves Rocher, cette journée a pour objectif de diffuser à travers l’agro-écologie la production des plantes médicinales. Pour cet agro-paysan, écrivain et conférencier, l’agriculture biologique est accusée de produire des denrées alimentaires de luxe. Elle convient donc le mieux aux paysans à faibles revenus. Il a assuré des formations à cette technique à des paysans dans les zones sahéliennes. Il s’agit d’une méthode, la plus appropriée aux populations démunies. Elle leur permet de se libérer des engrais chimiques coûteux et destructeurs des sols et pollueurs de l’eau. «On est sur un projet important de création d’un centre international de formation en agro-écologie dans la province de Taroudant et nous voulons démontrer que malgré l’aridité des terres, l’agroécologie est la méthode la plus adaptée pour améliorer la production et régénérer les sols», indique-t-il. Et d’ajouter: «Notre objectif au Maroc est de vulgariser l’agro-écologie au plus grand nombre». Et commencer par les lycéens, est la bonne initiative, dit-il.Le choix du club du lycée de Sahnoune n’est pas fortuit. Rappelons que depuis plusieurs années, les élèves lycéens et le corps enseignant de cet établissement mènent des actions en faveur de l’environnement : ramassage et recyclage du papier, plantation d’arbres fruitiers... Notons également qu’un jardin pédagogique écologique a été réalisé au sein du lycée par la fondation en partenariat avec l’Association Education et Entreprise Marrakech (AEEM). Une centaine de variétés y sont plantées par les lycéens. Aujourd’hui, plusieurs partenaires s’unissent pour soutenir les initiatives du club environnement et horticulture de ce lycée.Pour rappel, Pierre Rabhi est un pionnier de l’agriculture écologique.En 1985, il a créé le premier centre de formation à l’agro-écologie au Burkina Faso. Aujourd’hui plus de 90.000 paysans burkinabés pratiquent ses méthodes. Il a initié l’association Terre & Humanisme qui oeuvre depuis 1994 au développement de l’agro-écologie pour l’autonomie alimentaire des populations, particulièrement les plus démunies et la sauvegarde des patrimoines nourriciers. Il est aujourd’hui reconnu comme expert international pour la sécurité alimentaire. De notre correspondante, Hanane HASSI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc