×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Marrakech: Déficits inquiétants de scolarisation

Par L'Economiste | Edition N°:2112 Le 20/09/2005 | Partager

. Beaucoup d’enfants ne vont pas à l’école parce qu’ils travaillent dans l’artisanat. Ancienne Médina et Ménara, les zones urbaines les plus touchées . Vous avez dit, généralisation de l’enseignement!Au terme de son programme 2008, l’académie de Marrakech Tensift-Haouz ambitionne d’atteindre 100% de scolarisation chez les enfants de la région, du moins pour l’élémentaire. «Mais nous en sommes encore loin pour cette rentrée 2005-2006», affirme le directeur de l’académie, Abdelouhab Benjiba, lors d’un point de presse. En effet, cette année, le taux d’enfants inscrits à l’école a atteint 59% avec une augmentation du côté des petites filles scolarisées. «Nous ne nous focalisons pas sur le nombre d’inscrits mais sur le taux de scolarisation», explique Benjiba. «Il est anormal pour une région et encore davantage une ville que des délégations urbaines enregistrent des taux loin de ceux de la moyenne régionale». Il en est ainsi pour Marrakech Ménara avec 54% de scolarisation et Marrakech Médina avec seulement 45%. Plutôt que d’aller aux écoles, une bonne partie des enfants usent leurs petites mains dans des ateliers d’artisanat. En réalité, dans la région de Marrakech, les attentes en matière d’éducation sont plus urgentes. Certains villages du Haouz sont encore bien enclavés et loin de l’école. Du reste, près de 80% des établissements scolaires de la région sont de type «traditionnel». C’est-à-dire, une école sous forme d’une ou deux salles dans une zone éloignée des villages des environs et animée par un ou deux enseignants. Dans l’ensemble, l’académie compte à peu près 4.886 écoles dont plus de la moitié dans les campagnes. Le M’ssid est encore dominant dans le système éducatif de la région. Elles sont 3.950 écoles de ce type. Ce qui pose encore de grandes questions quant à la réforme de l’enseignement. «Il est clair qu’il existe de grands écarts entre les programmes des écoles selon leur lieu d’implantation», souligne un enseignant. «Si des élèves étudient en utilisant l’audiovisuel, d’autres en sont encore au tapis (lahssir) et à l’ardoise». Inutile de comparer entre l’enseignement public et celui privé. Cela fait un bon bout de temps que la charte de l’éducation est appliquée. Mais les nouveaux directeurs des académies en sont toujours au stade de l’assimilation de leurs nouvelles prérogatives et de la recherche de moyens de communication avec les enseignants et les autres responsables. Sur le terrain, l’académie de Marrakech Tensift-Haouz regroupe au total quelque 440.000 élèves pour le primaire dont plus de la moitié sont des garçons. Etant une région à prédominance rurale, les scolarisés de ce milieu sont plus de 300.000 enfants. Ce chiffre diminuerait nettement au stade du collège: les inscrits sont au nombre de 23.000 élèves seulement. Pour finir, ce sont environ 1.500 d’entre eux qui poursuivraient leurs études jusqu’au lycée.


Enseignement privé en hausse

Chaque rentrée scolaire, le privé s’accapare une partie des enfants scolarisés dans la région. Cette année, il y a 5.000 enfants inscrits dans ce type d’enseignement. Ce sont désormais 80 établissements qui opèrent dans l’académie du Haouz-Tensift, dont une grande partie dans la ville de Marrakech évidemment. Pour l’enseignement primaire, ce sont près de 18.000 enfants qui sont scolarisés dans des écoles privées. 5.000 autres le sont également dans des collèges et lycées de même type. De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc