×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    MaroCuir: Les Chinois en force

    Par L'Economiste | Edition N°:3125 Le 09/10/2009 | Partager

    . 120 exposants au salon du 8 au 10 octobre . Le secteur durement touché par la crise économiqueLa portée du salon MaroCuir qui se tient du 8 au 10 octobre à l’Office des changes de Casablanca, dépasse de loin le cadre d’une simple exposition. Pour les entreprises marocaines, l’objectif est clair: décrocher le maximum de commandes. D’autant plus que «les organisateurs nous ont promis un nombre important d’opérateurs étrangers», souligne un exposant marocain.Avant même l’ouverture officielle du salon, les échanges ont démarré entre les opérateurs alors que des stands étaient encore en finition. Selon les organisateurs, près de 120 exposants sont au rendez-vous de cette édition, en hausse de 31% sur un an. A noter la présence d’une forte délégation chinoise. «L’ogre chinois» fait peur à plus d’un dans le secteur avec des offres défiant toute concurrence. «Ils ont des atouts de taille, notamment la main-d’œuvre et la disponibilité de la matière première», ironise un participant. Jusque-là affaibli par une conjoncture économique assez difficile, le secteur du cuir peine à retrouver des couleurs. D’autant plus que les professionnels restent dubitatifs quant à une éventuelle reprise du marché. Certains tablent déjà sur une baisse d’environ 50% de leur chiffre d’affaires pour cette année. Malgré un contexte défavorable, les organisateurs du salon tablent sur la participation de plus de 300 visiteurs internationaux, essentiellement des responsables d’achats, des donneurs d’ordre des enseignes de distribution venus d’Europe, des Etats-Unis, du Moyen-Orient et d’Afrique. Cette forte présence étrangère constitue une belle opportunité. C’est en effet l’occasion de sonder le marché local, à un moment où la tendance est à la recherche de nouvelles niches d’approvisionnement, ou carrément à la délocalisation. Certains l’ont déjà réussi à l’image de cette entreprise française présente au Maroc depuis une dizaine d’années et qui y fabrique la totalité de sa production pour le marché français.Par ailleurs, en intégrant la filière cuir parmi les sept métiers mondiaux du Royaume, dans le cadre du programme Emergence, le rôle de ce secteur dans le développement économique est davantage mis en exergue. La filière a réalisé en 2007 une production de 2,6 milliards de DH, soutenue en grande partie par les unités de chaussures avec près de 1,95 milliard de DH.Franck FAGNON

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc