×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Maroc-UEPlace à la coopération énergétique

    Par L'Economiste | Edition N°:2576 Le 24/07/2007 | Partager

    . Une déclaration conjointe détermine les priorités. Secteurs visés: l’électricité et le gaz naturel. Objectif, sécuriser l’approvisionnement des partenairesLE Maroc et la Commission européenne devaient signer hier lundi à Bruxelles une déclaration conjointe sur les priorités de la coopération énergétique. Il s’agit d’un cadre politique définissant les axes où doit s’investir la coopération entre le Maroc et l’UE. C’est Taieb Fassi Fihri, ministre délégué des Affaires étrangères et de la Coopération, présent à Bruxelles à l’occasion de la 6e session du Conseil d’association Maroc-UE, qui devait signer avec le directeur général des relations extérieures. Trois axes, précise un communiqué de l’instance européenne, sont ciblés par la déclaration. Tout d’abord, l’intégration progressive du marché énergétique marocain dans l’espace européen est hissée en tête des priorités. Il se fera par le renforcement de la politique énergétique du Maroc. A en croire une récente déclaration de Mohamed Boutaleb, ministre de l’Energie, le secteur visé n’est autre que l’énergie électrique. Cette convention cadre vise à «accompagner la libéralisation du secteur électrique» prévue pour la période 2007- 2009, avait signalé le ministre de l’Energie et des Mines lors d’un point de presse tenu le jeudi 12 juillet à Rabat. (cf. www.leconomiste.com).De son côté, Benita Ferrero-Waldner, chargée des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage a insisté, lundi, sur le rôle du Maroc «en tant que pays exportateur d’électricité et de transit du gaz naturel vers l’Union européenne». Aussi, le renforcement de la coopération, est-il le passage obligé pour «sécuriser l’approvisionnement et de l’Europe et du Maroc». Et, c’est le second axe prioritaire défini par la déclaration conjointe. Le troisième volet vise quant à lui la promotion d’une politique énergétique durable. Mais, dès à présent, l’intégration du marché marocain de l’énergie à l’UE se fera probablement selon plusieurs étapes. A commencer par les secteurs déjà arrimés. C’est le cas de l’énergie électrique mais qui demeure néanmoins à libéraliser. A cet effet, «un budget de 40 millions d’euros serait alloué par l’UE à l’opération», avait aussi indiqué le ministre. Tout comme il a fait savoir qu’une loi sur l’électricité sera adoptée l’année prochaine. Et serait, «en parfaite conformité avec la réglementation européenne». A signaler aussi que les investissements prévus dans le secteur de l’énergie durant le quinquennat 2007-2012 sont estimés à 62,5 milliards de dirhams. Ils seront réalisés par tous les intervenants, l’Etat, les entreprises publiques et le secteur privé.


    Sur la voie du statut avancé

    LA 6e session du Conseil d’association Maroc-UE réuni lundi 23 juillet à Bruxelles devait être tout particulièrement marquée par l’adoption de la déclaration commune sur les priorités de la coopération énergétique et par la signature de la programmation financière pour la période 2007-2010. Ce protocole financier vise à appuyer la mise en œuvre du plan d’action élaboré dans le contexte de la politique de bon voisinage. Réuni sous la présidence portugaise, le Conseil a décidé de mettre en place un groupe de travail chargé d’examiner «les moyens de renforcer les relations bilatérales». Les conclusions de ce comité seront portées au Conseil d’association avant la tenue de sa prochaine session prévue pour le deuxième semestre 2008. L’objectif, est-il souligné de part et d’autre, est d’explorer toutes les démarches favorisant le statut avancé revendiqué par le Maroc.A.G.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc