×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Maroc Telecom: L’engouement pour l’ADSL se confirme

Par L'Economiste | Edition N°:2327 Le 26/07/2006 | Partager

. L’activité progresse de 141% à fin juin. 10,8 milliards de DH de CA consolidé Maroc Telecom confirme sa réputation de valeur sûre. Les indicateurs à fin juin 2006 attestent d’une augmentation du chiffre d’affaires du groupe ainsi que des différents segments d’activité.Ainsi, le chiffre d’affaires consolidé du premier semestre 2006 s’est établi à 10,888 milliards de DH, marquant une progression de 11,6%. Le chiffre d’affaires consolidé du deuxième trimestre s’est pour sa part établi à 5,612 milliards de DH, en hausse de 11,4% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette hausse de l’activité est aussi bien due au fixe et Internet qu’au mobile.Le chiffre d’affaires brut du premier semestre pour ces deux segments d’activité s’est élevé à 6,145 milliards de DH, en hausse de 6,2%. Le parc fixe compte actuellement près de 1,31 million de lignes, accusant une légère baisse de 2,9% par rapport à juin 2005. Les résultats très positifs sont à mettre à l’actif de la croissance du trafic international qui a progressé de 13%, aux aménagements tarifaires du dernier trimestre 2005 et à la poursuite du succès de l’activité ADSL. Grâce à cette dernière, Maroc Telecom espère drainer une clientèle encore plus nombreuse. Pour ce faire, une politique commerciale agressive a accompagné le développement de la branche. Ainsi, plusieurs baisses tarifaires de l’ADSL ont été opérées à partir du premier mai, de 17% à 33% selon les débits. Les clients existants ont par contre pu bénéficier d’une migration vers les débits supérieurs sans modification de tarifs. Le parc ADSL s’est établi à 325.000 lignes (+83.000 lignes sur le semestre, +141% par rapport à juin 2005). Le taux de pénétration des lignes est ainsi de plus de 28%. Le mobile reste le segment où la croissance est la plus élevée. Le chiffre d’affaires brut du premier semestre a été de 6,957 milliards de DH, en hausse de 16,4%. Le parc a atteint 8,924 millions de clients (+24,2% par rapport à 2005). Sur le semestre, le nombre de clients supplémentaires s’est élevé à 687.000 clients. L’augmentation de la part de marché est également due, comme le soulignent les responsables de l’opérateur, au lancement de nouvelles offres (prépayé, forfaits intéressants pour les abonnés…). Ces performances ont entraîné la révision à la hausse des prévisions de chiffre d’affaires consolidé de l’année 2006. Initialement arrêtée à 6%, cette hausse devrait, si aucun événement majeur n’intervient, s’établir à 8%.A. D.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc