×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Maroc-France: Une douzaine d’accords signés ce vendredi à Paris

Par L'Economiste | Edition N°:3311 Le 02/07/2010 | Partager

. Ils concernent notamment l’énergie et le transport. Un forum économique entre les deux patronats. Développement durable, thème de la 10e réunion de haut niveauLes relations entre le Maroc et la France sont au beau fixe. Paris reste le premier partenaire commercial (premier fournisseur et premier client) du Royaume. La 10e réunion de haut niveau, qui se tient ce vendredi en France, consacre à coup sûr ces rapports privilégiés. En effet, la visite du Premier ministre Abbas Al Fassi sera couronnée ce vendredi par un entretien avec Nicolas Sarkozy, président de la République française. Le Premier ministre, à la tête d’une forte délégation de sept ministres, coprésidera avec son homologue François Fillon la 10e réunion de haut niveau entre les deux pays. L’ordre du jour comprend un tête-à-tête entre les deux Premiers ministres. Au menu, l’examen des dossiers économiques, les échanges commerciaux et les questions régionales et arabes. Au même moment, des rencontres sectorielles des ministres marocains avec leurs homologues français sont aussi prévues. La délégation officielle marocaine comprend les ministres Amina Benkhadra, Taieb Fassi Fihri, Ahmed Akhchichine, Salaheddine Mezouar, Ahmed Réda Chami et Nizar Baraka. Quant à Jamal Rhmani, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, il devra signer un accord de coopération sur la couverture sociale et médicale. Il devra également parapher une déclaration d’intention pour la coopération en matière de sécurité et santé au travail. Jamal Rhmani aura une réunion avec son homologue français, avec au menu, des pourparlers pour la collaboration dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée en matière d’emploi et de sécurité sociale. Un accord portera sur les nouvelles dispositions en matière de formation professionnelle. L’émigration sera aussi de la partie. Ces entretiens bilatéraux des ministres seront suivis par un séminaire intergouvernemental, présidé par les deux Premiers ministres, à Matignon, siège de la Primature française. Par la même occasion, on procédera à la signature de 12 accords notamment dans les secteurs de l’énergie, le transport, les affaires sociales et l’émigration. Selon la tradition française, la réunion de haut niveau prendra fin par une conférence de presse des deux Premiers ministres et une déclaration commune.Il est à rappeler qu’à la veille de cette rencontre au sommet, les réglages de certains accords n’étaient pas encore terminés. Mais on parle d’un engagement français de l’ordre de 600 millions d’euros, soit près de 6,6 milliards de DH pour les deux années à venir. Au cours de cette visite, le projet du TGV sera abordé. La France finance ce train à grande vitesse, devant relier Tanger à Casablanca, à hauteur de 50%. Elle intervient à hauteur de 625 millions d’euros sous forme de prêt concessionnel et de 75 millions d’euros sous forme de dons. Les 200 millions d’euros restants pour boucler la moitié du financement du projet seront apportés par l’AFD (Agence française de développement).Cette rencontre de haut niveau est placée sous le thème du développement durable. Une opportunité pour le Maroc d’insister sur son programme d’énergie solaire qui nécessitera la mobilisation de dizaines de milliards de DH d’investissements. Sur ce registre, on s’attend à ce que la France annonce son intention de prendre part au programme solaire marocain. Cela se fera certainement via l’AFD. Parallèlement à cette activité officielle, un forum économique se tiendra au siège du Mouvement des entreprises de France (Medef), le patronat français. Il sera coprésidé par Laurence Parisot, présidente du Medef et Mohamed Horani (CGEM). L’assistance, composée de chefs d’entreprises marocains et français, verra l’intervention de Christine Lagarde, ministre française de l’Economie et des Finances et celle de Abbas Al Fassi. Au cours de cette séance, on assistera aux témoignages des grandes entreprises françaises qui ont réussi au Maroc. Au programme, Jean-Marie Fourtou de Vivendi, Saïda Karim Lamrani, Mohamed Kettani (Attijariwafa bank) et Jean-Paul Herman. Trois tables rondes seront organisées simultanément. L’une, consacrée à l’énergie, sera présidée par Amina Benkhadra. Elle est destinée aux entreprises qui opèrent dans le secteur des deux côtés de la Méditerranée. Le but est de donner une impulsion, en favorisant la conclusion de contrats avec le secteur privé. La deuxième sera animée par Salaheddine Mezouar. La dernière sera tournée vers les métiers mondiaux du Maroc avec Ahmed Réda Chami, ministre de l’Industrie et du Commerce. Avant la tenue de cette réunion, le Medef a affiché la couleur. Pour le patronat français, le forum économique sera l’occasion de faire le point, des deux années après la visite de François Fillon au Maroc (avril 2008), sur les réformes menées par le gouvernement marocain en vue de dynamiser l’économie, définir les priorités sectorielles ayant permis une croissance exponentielle des investissements. Le Medef souligne qu’au Maroc les investissements ont été maintenus durant la crise mondiale et devraient progresser grâce au travail de la Commission nationale de l’environnement des affaires. Il note que Rabat a renforcé sa compétitivité dans la région. Ce qui permettra de créer des synergies durables entre les entrepreneurs des deux pays, à travers le groupe d’impulsion économique franco-marocain devenu depuis, le Conseil d’affaires franco-marocain. M. C.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc