×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

MAN a choisi Marrakech pour dévoiler sa nouvelle génération de camions

Par L'Economiste | Edition N°:735 Le 29/03/2000 | Partager

. La ville ocre a représenté le continent africain aux côtés de six autres à travers le monde pour le lancement simultané

. Sefamar, le partenaire marocain, proposera les premiers camions dans neuf mois


Trente millions de Deutsh Mark (l'équivalent de près de 152 millions de DH), c'est la somme consacrée par le groupe allemand MAN à la soirée du lancement mondial du dernier-né de la catégorie camion, le TG-A(1). Selon les responsables de l'entreprise, plus de 100.000 clients et partenaires, à travers 57 pays, ont suivi par transmission directe via l'Eurovision la cérémonie de présentation des modèles, la nuit du vendredi 24 mars dernier. La réalisation de cette transmission a nécessité la mobilisation de 1.500 personnes. "C'est une première dans le domaine du transport et de la communication", commente M. Christian Rimet, responsable Export de la zone Afrique de MAN.
Pour cet exploit, sept villes à travers le monde ont été sélectionnées pour le lancement simultané placé sous le thème de "it's MAN world". Marrakech a représenté le continent Africain. Chacune des sept cités a développé une présentation autour du thème qui lui a été confié. Pour la ville des Moravites, c'était celui de la fiabilité(2).
L'invité de marque de cette soirée était donc le camion TG-A qui sera commercialisé au Maroc dans moins de neuf mois par Sefamar, le concessionnaire de MAN(3). Plus de 1.000 invités, des transporteurs, leur fédération, des entrepreneurs et des banquiers étaient présents à la soirée de lancement à Marrakech.

Selon M. Rimet, la réalisation de cette nouvelle série de véhicules, poids lourds long courrier, a nécessité un investissement de 1,1 milliard de DM (5,6 milliards DH) qui a couvert les coûts engagés pour le développement et les frais de modernisation des installations de production. La durée des travaux de développement, quant à elle, a été d'environ quatre ans.
Au centre des préoccupations des concepteurs, le confort du chauffeur. Ainsi, deux variantes de cabines sont proposées: la XL et la XXL.
Cette deuxième variante présente, selon MAN, le plus grand volume intérieur de toute la concurrence européenne. Ce qui représente une hauteur de 2.100 mm, une largeur de 2.440 et une longeur de 2.280 mm, une véritable chambre à coucher. Autre atout mis en avant, la sécurité des chauffeurs. Ces derniers bénéficient ainsi d'un volant avec air-bag et éléments de commande à portée de main. A cela s'ajoute une gestion électronique de freinage, MAN Breakmatic, couplée à des freins à disque à ventilation intérieure sur tous les essieux avec plaquettes de frein identiques. S'ajoute le caractère économique de cette nouvelle génération de camions. Ainsi, est-il expliqué, "la surface supérieure permet de monter, sans problèmes et à peu de frais, des carrosseries de toute nature".
Pour accompagner le lancement de ces camions, une vingtaine de techniciens de Sefamar ont bénéficié d'une formation en Allemagne. Aussi deux agences de vente et service après-vente seront-elles ouvertes, avant décembre prochain, à Tanger et Agadir. Elles viendront s'ajouter à celle inaugurée le mardi 28 mars à Nador.
S'agissant des prix des TG-A, M. Rimet indique qu'ils seront 3 à 4% plus chers que les F-2000 (génération précédente). De son côté, M. Alla El Mansouri, PDG de Sefamar, ajoute que suite à l'annulation des droits de douane à l'importation (de 2,5 à 0%), les prix profiteront d'une baisse conjuguée estimée à 12.000 DH par camion.



(1) TG signifie Trucknology Generation. La lettre A représente la première série de la famille.
(2) Pour les autres villes sélectionnées, Paris a développé le thème de la légèreté, Istanbul celui de la sécurité, Birmingham le concept de la force, Varsovie celui de l'environnement et Côme en Italie le design. La septième ville, Munich, a abrité une soirée placée sous le thème de Trucknology, appellation désormais accordée par MAN à son savoir du camion.
(3) Aujourd'hui, 100 camions TG-A roulent déjà en Europe.


Comment le constructeur allemand veut investir le marché africain


. MAN mise sur le partenariat avec la société marocaine Sefamar

. L'exportation portera sur la gamme des autobus et des autocars


C'est au reste du continent africain que MAN souhaite désormais s'attaquer. Pour la pénétration de ce marché, le groupe allemand compte sur le partenariat de son associé marocain Sefamar, société spécialisée dans le poids lourd. Jusqu'à aujourd'hui, Man est présent uniquement au Maroc, en Tunisie, en Egypte et en Algérie à travers un bureau de liaison.
Sefamar est sollicitée donc pour réussir la percée des autres marchés du continent, particulièrement pour la catégorie des autobus et des autocars. Sont ainsi visés des pays comme la Libye et la Côte-d'Ivoire. Selon M. Christian Rimet, responsable Export pour la zone Afrique de MAN, le choix de la catégorie des véhicules de transport de personnes répond principalement à des impératifs de coûts. Comme il l'explique, MAN souhaite gagner sur le coût de la main-d'oeuvre marocaine, moins chère qu'en Allemagne. "La marge de manoeuvre de Sefamar se situe au niveau du montage de la carrosserie de ces véhicules(1)", indique M. Rimet.
Avec cette décision stratégique, les deux industriels opèrent un nouveau virage au niveau de leur alliance forte de près de cinq ans de coopération. En effet, c'est en 1996 que M. Allal Mansouri, PDG de Sefamar, lance la commercialisation des premiers camions de la marque allemande au Maroc. Le premier juillet 1999, l'équipe de Sefamar a fêté son millième MAN. Et aujourd'hui quelque 1.300 camions de la même marque sillonnent les routes marocaines et internationales. La coopération des deux groupes porte aussi sur le transport de personnes. C'est ainsi qu'en partenariat avec le constructeur germanique, Sefamar a investi le marché en mettant en place des chaînes de montage des châssis pour autobus, autocars de transport de voyageurs et autocars de transports de personnes.

(1) Sefamar compte une filiale, Euromaghrebine, pour la construction de la carrosserie. A cela s'ajoutent les autres filiales: MAN/Sefamar (montage des camions tracteurs, autobus et autocars de la marque MAN), Nivisan (montage des camions de 3,5 à 14 tonnes de la marque japonaise Nissan) et Normopro (filiale d'importation et de commercialisation des accessoires).

Aniss MAGHRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc