×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Affaires

    Les services satellitaires se renforcent

    Par L'Economiste | Edition N°:1729 Le 19/03/2004 | Partager

    . Le réseau Inmarsat est lancé par la société Soremar en partenariat avec France Télécom. Il permet d'établir une liaison sans câble avec les régions les plus éloignées La communication satellitaire marocaine s'étoffe d'un nouveau venu. Il s'agit du réseau Inmarsat qui vient d'être lancé, le 17 mars, par la société Soremar à Casablanca. «Ce réseau permet de communiquer librement dans le monde entier par téléphone, e-mail, fax, télex, et d'échanger d'importants volumes de données telles que les images, bases de données, vidéo, etc.», explique Noureddine Gnaou, DG de Soremar. Le tout à partir de terminaux compacts et polyvalents et grâce à des liaisons entièrement sécurisées. Le projet a été réalisé en partenariat exclusif avec France Télécom Mobile Satellite Communications.«Il s'agit d'une nouvelle avancée dans la communication satellitaire au Maroc», soutient Gnaou. Déjà en 2002, l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) avait attribué à Soremar, fournisseur de solutions de télécommunication spécialisées par satellite, basé au Maroc, la licence GMPCS (systèmes mobiles mondiaux de communications personnelles). Celle-ci lui permet de vendre des solutions de communications voix et données par satellite sur le marché marocain. «Il nous a fallu une année pour installer les infrastructures nécessaires à ce projet de grande envergure», ajoute Gnaou. Selon lui, le choix de l'opérateur historique hexagonal répond d'abord à un souci de financement, «le projet a nécessité un investissement de 10 millions de dollars», fait-il observer. Ce partenariat vient ensuite consolider les bons rapports qu'entretiennent les opérateurs marocains avec leurs homologues français. La licence GMPCS permet aux régions rurales les plus isolées du Maroc d'accéder à des services voix et données par satellite. Pour la direction de cette société, «la mobilité à un coût abordable, 18 DH la minute, aidera les entreprises et les administrations à surmonter les nombreux obstacles au développement des télécommunications». «La Soremar répond dorénavant à une demande réelle de solutions très mobiles et peu onéreuses pour une couverture mondiale du réseau de télécommunication», tient à préciser le DG de cette société. Ce qui lui permet ainsi de consolider sa position dans le secteur maritime, de développer les offres de transmissions de données et enfin, de répondre à de nouveaux besoins plus axés sur la portabilité».Il convient de signaler in fine que cette société existe depuis 20 ans sur le marché. Celle-ci a un capital social intégralement marocain et emploi 63 personnes. Outre la télécommunication satellitaire, l'entreprise est spécialisée dans la réparation des appareils d'aide à la navigation des bateaux, ou encore dans les communications radios. Elle possède, à cet effet, 6 agences basées à Tanger, Casablanca, Safi, Agadir, Tan Tan, Laâyoune, et bientôt à Dakhla.


    Carte de visite

    France Télécom Mobile Satellite Communications SA est une filiale du groupe France Télécom (FT) depuis janvier 2002. La société commercialise une large gamme de services de télécommunications, voix et données mobiles par satellites (Inmarsat depuis 1982, ainsi que Thuraya et Iridium depuis 2001) en France et dans le monde.La société gère en direct ses clients grands comptes dans l'Hexagone et s'appuie sur un réseau de distribution indirect très actif à l'étranger (près de 200 revendeurs). Toutes activités confondues (Inmarsat, Iridium et Thuraya) France Télécom Mobile Satellite Communications a réalisé un chiffre d'affaires de 178,4 millions d'euros en 2003. Naoufal BELGHAZI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc