×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Courrier des Lecteurs

Le gouffre

Par L'Economiste | Edition N°:656 Le 09/12/1999 | Partager



Le gouffre s'enfonce de plus en plus. La performance depuis le début de l'année s'approche des -3%. Pour la seule séance d'hier, l'IGB a perdu plus de 5 points, terminant à 780,96. Sur les 36 valeurs qui ont traité, 22 ont terminé en baisse contre 8 hausses et 6 stagnations.
La valeur Asmar, dont la radiation de la cote est programmée pour le 13 décembre, a accusé la plus forte baisse de la journée avec 5,98%. Son cours est passé de 1.170 à 1.100 DH pour 6 titres échangés. Lafarge Ciment a également fait l'objet d'une forte régression hier, son cours ayant perdu 5,23% de sa valeur. Il est ainsi passé de 1.529 à 1.449 DH. A noter que cette valeur a également fait l'objet d'une transaction sur le marché de blocs pour 2.500 actions. Le prix de la cession a été fixé à 1.250 DH, soit une prime de 1DH. Depuis l'annonce des détails de ses projets de développement, à savoir la nouvelle unité de broyage de ciment blanc à l'usine de Bouskoura et la construction d'une nouvelle unité à Tétouan, la valeur fait l'objet de plusieurs échanges sur le marché central et de quelques blocs sur le marché de gré à gré. La société de bourse de BMCE-Bank, MIT (Maroc Inter Titres), maintient sa recommandation de sous-pondérer ce titre. "Le cours actuel intègre largement les perspectives de croissance de la cimenterie pour les deux prochaines années", est-il expliqué.
A la veille de sa fusion avec la BMAO, la BNDE, qui a perdu 5,68% lundi, a récupéré 5,98% dès le lendemain. La bancaire a terminé la journée à 139,90 DH.
Mais la valeur qui a le plus de succès, depuis plusieurs séances déjà, est l'ONA. Les titres de la holding ont totalisé un volume d'échanges de 44,6 millions de DH hier, soit 60% du volume global de la journée.
Le compartiment obligataire, lui, a drainé 3,7 millions de DH. Et le marché de blocs 7,2 millions.

Hanaa FOULANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc