×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Le chasse-croisé appareils cellulite

    Par L'Economiste | Edition N°:810 Le 14/07/2000 | Partager

    • Cryominceur, pressothéra-pie, thermothérapie... pour venir à bout des amas celluli-tiques• Toute méthode doit être couplée à un rééquilibrage alimentaire pour une meilleure optimisation• Le nombre de séances dépend de chaque casQUI aura le dernier mot? La cellulite ou 1 appareil? Ce dernier ne pourra l'emporter qu'avec une grande dose de volonté de la part du patient. La cellulite ne se déloge pas facilement, même avec des régimes drastiques, surtout lorsqu'elle est localisée. «Pour la supprimer, il faut d'abord la casser, ensuite la brûler et enfin la drainer«, explique Mme Sofia Bensou-da, propriétaire du Centre de Physiothérapie et de Kinésithérapie. Dans son centre, cette kinésithérapeute emploie toutes les méthodes de choc justement pour chasser cette cellulite disgracieuse. Le dernier appareil qu'elle vient d'acquérir, le Dermosonic, donne des résultats, selon elle, «spectaculaires«. «1 à 3,5 cm sont perdus par séance«, fait observer Mme Bensouda. Il s'agit d'une méthode subdermique non invasive, une des techniques les plus récentes en Europe qui agit avec des ultrasons. Elle favorise le déplacement et l'élimination des accumulations graisseuses, tout en stimulant la circulation sanguine. Elle agit également sur la rétention d'eau en drainant les liquides et toxines et améliore la qualité de la peau. Cette nouvelle méthode n'est pas douloureuse et n'occasionne ni oedèmes ni ecchymoses, car elle utilise une force centrifuge. contrairement au massage qui, lui, est centripète.Au centre d'amincissement et d'esthétique Matys, la gérante. Mme Saadya Lamghari. vante les mérites de l'ender-mologie. Cette technique apporte, selon elle. la stimulation idéale pour que le cercle vicieux du stockage de graisses s'inverse et que l'organisme puise dans les réserves existantes. Dans les zones profondes. l'action de ce traitement spécifique, effectué grâce à un appareil surnommé Cellu M6, va délocaliser les graisses rebelles. Elles seront alors plus facilement éliminées par une circulation optimisée.«D'ailleurs, explique Mme Lamghari, les résultats sont visibles à partir de la sixième séance.Sinon dans ces deux centres, les patientes peuvent bénéficier d'autres méthodes d'amincissement telles que la massothérapie qui doit être exécutée par un professionnel. Pour «casser« la cellulite, il est préférable de la traiter manuellement selon les techniques les plus utilisées (effleurage, palper-rouler) avant de passer aux appareils.Une fois que la cellulite est morcelée (image), d'autres principes peuvent être appliqués. Il peut s'agir de thermothérapie, pressothérapie ou électrothérapie, cryominceur ou la combinaison de ces quatre thérapies.La thermothérapie est employée, comme pour toutes les autres méthodes citées précédemment, dans le traitement de la cellulite et tous types de localisations, obésité généralisée et remodelage corporel.Au centre de kinésithérapie, un appareil nommé «Thermo«, constitué de bandes émettrices d'infrarouges, entraîne une transpiration importante des zones traitées (fesses, hanches, culotte de cheval, ventre et bras) et stimule le métabolisme des graisses. En revanche, la cryominceur, chez Matys, traite les zones cellulitiques par le froid. La gérante du centre indique que le froid brûle les calories, prenant exemple sur les nordiques, sujets chez lesquels la cellulite est très peu présente.Pour la pressothérapie, il s'agit d'un drainage veino-lymphatique informatisé qui a l'avantage d'être fiable, il faut chausser des sortes de bottes montantes jusqu'au ventre et une fois l'appareil enclenché, il assure une compression uniforme de la plante des pieds aux hanches en passant par le fessier et l'abdomen. Mme Bensouda indique que la combinaison de cette méthode avec la thermothérapie donne de meilleurs résultats. Quant à l'électrothérapie qui consiste à traiter la cellulite par le courant, elle se révèle tout aussi efficace que les précédentes. Des cures de 15 à 20 séances sont préconisées. Le prix est variable en fonction des cas et des zones à traiter. Le choix d'une méthode ou d'une autre se fera en fonction des caractéristiques et du degré d'évolution du cas traité. L'efficacité du traitement dépend du couplage des techniques et d'une hygiène de vie appropriée. Pour entretenir sa silhouette et les résultats obtenus, il faudrait, explique la kinésithérapeute, rééquilibrer son alimentation et pratiquer une activité physique régulière.R.L.


    Vrai ou faux?Depuis longtemps, des croyances sur les régimes sont devenues des certitudes. Impossible d'en démordre. Le café ferait grossir et manger moins ferait maigrir. Eh bien, c'est faux.Mme Joëlle Cariou-Belqadi, endocrinologue et nutritionniste fait le point.- Supprimer complètement le pain tait-il maigrir?Faux. Au contraire, une ration quotidienne de pain est nécessaire au métabolisme surtout lorsqu'il est complet. D'une part, c'est un sucre lent qui est mieux assimilé par le corps et qui donne de l'énergie. D'autre part, les céréales et fibres qu'il contient facilitent le transit intestinal.- Boire beaucoup aide-t-il à évacuer plus rapidement?Il faut se forcer à boire 1,5 à 2 litres d'eau par jour. Cela permet de chasser les toxines et d'hydrater son corps. Boire en mangeant, cela distend l'estomac et permet de manger moins.Mais l'eau a aussi un réel effet de coupe-faim, quand elle est prise un petit moment avant de passer à table.- Faut-il éviter de prendre un dessert après le repas?L'idéal, c'est de prendre un fruit au milieu de l'après-midi pour caler son estomac. Toutefois, les personnes n'ayant pas beaucoup de poids à perdre ou d'excédent de cellulite peuvent se le permettre.- Sauter un repas fait-il perdre du poids?Au contraire, la sensation de faim est plus importante et peut inciter la personne à manger plus et mal en se rattrapant au cours du repas qui suit. Il est même indiqué de faire plusieurs petits repas par jour justement pour éviter la sensation de faim.- Peut-on supprimer l'huile de son alimentation?On peut s'alimenter sans ajouter d'huile parce qu'il y a des graisses cachées dans beaucoup d'aliments. En particulier, les produits laitiers qui en regorgent. On en trouve aussi dans la mortadelle, la charcuterie...De préférence, privilégier l'huile d'olive, riche en acides gras poly-insaturés, qui a l'avantage de protéger contre le mauvais cholestérol (entre autres vertus).- Les pâtes font-elles grossir?Non, les pâtes contiennent très peu de lipides et pas de sucres rapides, si bien sûr elles ne sont pas noyées sous la crème fraîche ou l'huile d'olive. Les sucres lents qui y sont contenus fournissent à l'organisme un apport prolongé en énergie. Ayant un fort pouvoir rassasiant, c'est l'aliment idéal à réintroduire dans les régimes d'été.
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc