×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

La protection de l'environnement absorbe 50 millions de DH par an

Par L'Economiste | Edition N°:711 Le 24/02/2000 | Partager


· Les investissements visent essentiellement la réduction de l'émission de poussières
· Une commission environnement a été créée au sein de l'APC en 1994


Les entreprises cimentières considèrent que la protection de l'environnement est un facteur de compétitivité. Elles y mettent les moyens. Ainsi, les dépenses pour la protection de l'environnement s'élèvent à 50 millions de DH par an pour les quatre sociétés qui contrôlent la production du ciment, selon l'Association Professionnelle des Ciments (APC). Cet intérêt pour l'environnement n'est pas fortuit. Il s'explique par le fait que la production du ciment est contrôlée par des groupes internationaux ayant un souci pour l'écologie.
Poussés par leur opinion publique, ces leaders mondiaux ont introduit la composante environnement dans leur stratégie de développement. C'est ainsi qu'une commission environnement au sein de l'APC a été créée en 1994 et des services tournés vers cette activité ont vu le jour au sein des différentes sociétés.
Selon un document de l'APC, les investissements réalisés entre 1996 et 1999 ont porté notamment sur la rénovation des équipements de dépoussiérage, l'installation des instruments de mesure et de contrôle continu et la création d'espaces verts.La profession a signé une convention avec le Ministère de l'Environnement en juin 1997. Par ce document, les pouvoirs publics se sont engagés à faciliter le partenariat pour la prévention de la pollution et la réduction des déchets. Une assistance dans le contrôle et les études d'impact figurait dans la convention.

Auto-surveillance et enquête ponctuelle


Pour sa part, la profession cimentière s'est engagée à intégrer la dimension environnementale dans la conception des nouvelles installations et de mettre à niveau celles qui existent. La convention prévoit également le contrôle des émissions à travers une enquête ponctuelle dans les installations et la vérification des données de l'auto-surveillance.
Parallèlement, chaque entreprise a mis sa main à la poche pour cette rubrique. Ainsi, Lafarge Maroc a investi 24,7 millions de DH en 1998. Ce montant a servi notamment à rénover des équipements de dépoussiérage et à installer des opacimétres sur toutes les chemi-
nées. L'année écoulée, Lafarge Maroc a consacré 27,7 millions de DH pour l'environnement. Selon les prévisions de la société, ce montant devra monter à 52,5 millions de DH en 2001 pour atteindre 60 millions en 2002.
Cimar se distingue par l'élaboration d'un plan d'action en concertation avec les riverains, les pouvoirs publics, les élus et le personnel. La réalisation de ce plan comprend la lutte contre les poussières, un programme architectural et paysager ainsi que la mise en place de moyens de mesure et de suivi des polluants. La cimenterie prévoit un investissement de 20 millions de DH par an.
Pour la Cior, les investissements prévus pour la période 1999-2000 s'élèvent à 38 millions de DH par an. Ils concernent l'installation de plate-formes d'analyse de gaz sur les fours, la réalisation d'un audit poussière à l'usine d'Oujda et le remplacement des électrofiltres des fours.
Asment Témara a également participé à la protection de l'environnement. La cimenterie avait consacré 14,1 millions de DH en 1999 dont 2,2 millions ont servi pour le dépoussiérage du concasseur.

Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc