×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

La CTM redresse la barre

Par L'Economiste | Edition N°:2495 Le 29/03/2007 | Partager

. Un CA de 356 millions de DH dopé par la messagerie et l’interurbain. Les charges du personnel réduites. Parmi les objectifs à terme, la certification Bonne performance 2006 pour la CTM. Le groupe qui a annoncé ses résultats le 27 mars a réalisé un chiffre d’affaires en progression de 14% à 356 millions de DH contre 321,2 millions de DH en 2005. Cette montée est due essentiellement aux activités interurbaines et à la messagerie avec une ascension respectivement de 16% à 188,1 millions de DH contre 162,5 millions de DH en 2005, et 23% à 78 millions de DH contre 63,2 millions de DH en 2005. Pour Mohamed Bouda, président du groupe, «ceci est la conséquence de la remise à niveau de la CTM, ainsi que la restauration et la consolidation de la rentabilité d’exploitation». En effet, les chantiers 2006 ont été axés sur la remise à niveau de 75% du parc, la mise en place de l’entretien préventif, la multiplication des points de vente de 128 à 173, et leur informatisation (passage de 7 à 173). S’agissant de la messagerie, elle s’est appuyée sur la synergie du groupe, notamment le réseau des autocars de la CTM SA qui assure l’acheminement de 60% des colis. Concernant les charges d’exploitation, elles ont enregistré une hausse de 0,8% à 298,7 millions contre 297,7 millions en 2005. Ainsi la charge du gasoil (20% CA) a augmenté de 10,4% à 6,1 millions de DH, résultat de l’augmentation des prix et du kilométrage (+6%). Suite à la remise en état du parc, les achats des pièces de rechange ont progressé de 10,6% à 1,6 million de DH. Les autres charges externes ont évolué de 7% à 4,5 millions de DH influencées par la charge du crédit-bail. Cependant, le transporteur marocain s’est rattrapé sur les autres charges. Notamment celles du personnel qui ont baissé de 8,2% à 5,3 millions de DH, conséquence de la rationalisation des éléments variables des salaires grâce à une meilleure planification et productivité, selon les responsables. Les dotations d’exploitation, quant à elles, ont diminué de 8,3% à 5,8 millions de DH suite à l’acquisition en leasing d’autocars, l’arrêt des amortissements de ces derniers acquis en 2001, et la baisse des dotations aux provisions, compte tenu de l’effort de provisionnement de l’exercice 2005. Cette performance a eu des retombées positives sur le bénéfice distribuable qui est de l’ordre de 30,4 millions de DH. Or, le total des dividendes à distribuer est de 12,2 millions de DH soit un dividende de 10 DH par action. Le reliquat qui est de 18,2 millions de DH sera gardé en réserve pour la poursuite des chantiers en 2007.Enfin, pour les objectifs de la CTM, les responsables voient l’année 2007 comme celle de la consolidation. Et cela, avec l’optimisation de la grille d’exploitation et des charges, la poursuite du développement de la messagerie, et la préparation à la certification ISO 9001 des activités de la CTM (la messagerie étant déjà certifiée). A cela s’ajoute l’ambition d’atteindre dans 3 ans un CA de 20 millions de DH avec la filiale CTM tourisme. L’investissement prévisionnel 2007 est de 40,5 millions de DH réparti comme suit: 36 millions de DH pour le matériel roulant (20 autocars), 25 millions de DH pour l’aménagement et la construction (mise à niveau des agences) et 20 millions de DH pour la poursuite et l’amélioration du système d’information.


Concurrence «low cost»

Mohamed Bouda, président-directeur général de la CTM, estime que «les vols low-cost ne sont que des leurres surtout en haute saison puisqu’à ce moment leurs prix égalent ceux des vols normaux». Un point de plus pour l’autocar, moyen qui peut acheminer plus de bagages par personne que l’avion, ajoute-t-il.Jalal BAAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc