×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Khénifra accueille le Jeudi Media de l’INDH

    Par L'Economiste | Edition N°:2931 Le 30/12/2008 | Partager

    Jeudi 25 décembre, la coordination nationale de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a organisé à Khénifra au siège de la province une rencontre entre les médias nationaux et internationaux et les conseils locaux de cette initiative pour plus de dialogue, plus de communication, plus d’échanges, plus de concertation et plus de transparence, nous dit-on du côté de la coordination nationale.Nombreux étaient les médias qui ont répondu à cette invitation. Dans une salle archicomble, les questions des journalistes ont fusé de partout à la fin de l’allocution de Ouali Hajjir, nouveau gouverneur de la province de Khénifra et président du Conseil provincial de l’INDH qui a mis en exergue les efforts consentis depuis la visite royale pour réaliser la refonte infrastructurelle de la province à travers une mise à niveau déjà en marche et qui s’étalera sur la période 2008/2010 permettant ainsi un réel décollage multisectoriel d’une province aux potentialités immenses. Chiffres à l’appui, il a précisé que les trois centres urbains, à savoir Khénifra, Midelt, M’rirt ainsi que quelques centres ruraux seront concernés par cette mise à niveau suivie avec attention par un comité de pilotage. Son intervention s’est axée sur les projets INDH et dont un exposé détaillé a été présenté par les responsables de la Division des affaires sociales. Les questions des journalistes ont été focalisées sur le rôle des associations dans les projets, la formation de leurs adhérents, le développement dans le milieu rural ainsi que sur certains aspects techniques des projets exposés, leurs coûts et leur réalisation. Certaines questions avaient également trait à la bonne gouvernance et la transparence, le rôle des élus dans la réussite des projets de l’INDH et surtout sur les mesures prises par l’Etat à travers les différents départements pour un véritable désenclavement de toute la région, condition sine qua none de tout développement durable.De notre correspondant, GHALI MANSOUR

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc