×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Grippe aviaire: Roche accélère la production de l’antiviral

    Par L'Economiste | Edition N°:2131 Le 17/10/2005 | Partager

    . Des ventes estimées à 660 millions d’euros en 2005Le laboratoire pharmaceutique suisse Roche met les bouchées doubles pour produire en quantité suffisante son Tamiflu, seul médicament existant contre la grippe aviaire, mais entend garder la maîtrise de cette production. L’OMS et Roche ont déjà conclu un accord en août dernier, aux termes duquel le laboratoire suisse va fournir à l’agence de l’Onu des traitements pour 3 millions de personnes. Cette mise au point vendredi 14 octobre de Roche intervient alors que Taïwan souhaite fabriquer un générique du Tamiflu. Taïwan affirme avoir déjà fabriqué de petites quantités de Tamiflu, et a fait une offre à Roche-Taïwan pour un contrat de licence. Le Tamiflu est considéré comme le médicament le plus efficace, en l’état actuel des connaissances, contre la grippe aviaire, après avoir été testé sur des animaux. Il s’agit d’un antiviral prescrit en général contre la grippe. Des recherches ont montré qu’il pourrait être aussi efficace en cas de grippe aviaire touchant l’homme. Le médicament a été découvert par un laboratoire californien, Gilead, qui a accordé en 1999 à Roche, moyennant royalties, un contrat de licence exclusif pour sa fabrication et sa commercialisation. En 2005, Roche devrait réaliser un chiffre d’affaires d’environ 660 millions d’euros avec le Tamiflu, qui fera ainsi partie des «blockbusters» (médicaments réalisant les meilleures ventes). Cette semaine, le groupe suisse a indiqué qu’il allait tout faire pour augmenter sa production de Tamiflu. Son plan d’action prévoit que la production soit déjà doublée en 2005 par rapport à 2004. D’ici à 2006, elle devrait être 8 à 10 fois plus importante qu’en 2003.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc