×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Golfe: Accord sur une monnaie unique en 2006

Par L'Economiste | Edition N°:2153 Le 17/11/2005 | Partager

. Les pays de la région développent les critères de convergenceLes six pays membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) ont l’intention de régler d’ici 2006 les détails de leur union monétaire, prévue à l’horizon 2010, a déclaré le gouverneur de l’Agence monétaire du Bahreïn dans une interview paru jeudi.«Nous sommes en train de développer les critères de convergence», a indiqué Rachid Mohammed Al-Maraj au quotidien économique allemand Financial Times Deutschland, (FTD) en référence aux conditions qui seront exigées pour faire partie de cette union. «Nous avons l’intention d’atteindre d’ici 2006 un accord sur les détails».Le Bahreïn, l’Arabie saoudite, le Koweït, les Emirats arabes unis, l’Etat du Qatar et le sultanat d’Oman, réunis dans le CCG, ont établi une union douanière en 2003, et prévoient un marché commun en 2007, puis une monnaie unique en 2010.«Nos économies ont beaucoup de similarités, a précisé Al-Maraj au FTD, le commerce régional croît, il est logique de viser une union monétaire».Les critères de convergence retenus vont s’orienter sur ceux définis par le Pacte européen de stabilité et de croissance, a indiqué le gouverneur, et établir des plafonds d’endettement, d’inflation et de déficit public. «Nous allons demander le soutien de la Banque centrale européenne», a ajouté Al-Maraj.«J’espère que nous pourrons commencer comme prévu en 2010, a-t-il déclaré, reconnaissant toutefois que la création d’une autorité monétaire commune, initialement prévue en 2007, souffrirait sans doute d’un certain retard.Synthèse L’Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    redacti[email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc