×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Fès/tourisme
Bond spectaculaire des nuitées en septembre

Par L'Economiste | Edition N°:3399 Le 05/11/2010 | Partager

. Une croissance de plus de 21% . Les Japonais en tête, suivis des Américains et des Allemands. Gros programme promotionnel lancéDu jamais vu! La capitale spirituelle a enregistré une hausse exceptionnelle du nombre de nuitées pour ce mois de septembre par rapport à celui de l’année précédente. «Ce mois a été exceptionnel en recettes, mais aussi en nombre de visiteurs», indiquent les opérateurs. Ainsi, ce sont quelque 70.000 nuitées qui ont été enregistrées dans les établissements d’hébergement touristique classés de la capitale spirituelle, soit une hausse de 21% par rapport au même mois de l’année précédente. En termes d’arrivées, ce sont quelque 33.099 personnes qui ont rempli les fiches de police au niveau des hôtels, soit une variation positive de l’ordre de 23% par rapport à 2009. De fait, les professionnels retrouvent le moral. «Les visiteurs étrangers ont dopé la fréquentation touristique. Reste maintenant à développer l’animation pour les capter davantage», indique un directeur d’hôtel. Et d’ajouter, «nos clients sont de plus en plus focalisés sur le thermalisme, la découverte, les festivals, mais aussi sur les conférences et séminaires». Ainsi, au cours du mois de septembre, les catégories d’hôtels classés 3, 4 et 5* ont cumulé 83% des nuitées totales enregistrées. Selon les statistiques officielles, ces catégories d’hôtels ont réalisé des résultats contrastés, en termes de nuitées, en comparaison avec la même période de l’année 2009 (+39% pour les 4*, +17% pour les 5* et 5% pour les 3*). Quant au taux d’occupation des chambres, il s’est amélioré de 6 points pour atteindre 38%. Au cours des neuf premiers mois de l’année, le taux d’occupation des chambres dans les établissements d’hébergement classés a baissé de 3 points. La hausse des nuitées relevée en septembre 2010 (+21%) s’explique par les résultats positifs enregistrés tant par les touristes non-résidents (+18%) que par les résidents (+35%), soulignent les analystes du département du Tourisme. A noter que la stabilité sur la période janvier-septembre 2010 s’explique par les résultats positifs enregistrés par les nuitées des non-résidents (+14%) et ceux des résidents (-26%). C’est le marché japonais qui a réalisé la plus grande hausse (+38%). Les nuitées des touristes affichent des hausses à deux chiffres: américains (+29%), allemands (+21%), italiens (+21%), espagnols (+14%), hollandais (+12%) et britanniques (+11%). Par ailleurs, pour 2011, une nouvelle campagne de promotion sera lancée par le Conseil régional du tourisme (CRT). «L’objectif est de consolider les acquis et promouvoir la destination dans les principaux marchés émetteurs», explique Kenza Idrissi Khamlichi, directrice marketing du CRT. Aujourd’hui, l’objectif poursuivi par le CRT et l’Office national marocain du tourisme (ONMT) est d’installer dans la durée cette destination en tant que «city break». L’office finance ainsi la participation aux foires et salons, le renforcement des éductours et des voyages de presse, l’organisation de soirées marocaines dans des villes européennes, l’installation de kiosques d’accueil et d’information, le recentrage du site web du CRT. Rappelons que la ville accueillera, du 1er au 3 mai 2011, la «Conférence des prix Nobel», sous le thème «Penser le développement social et humain de demain». Cette conférence réunira plusieurs lauréats du prestigieux prix Nobel en présence de près de 300 leaders politiques, économiques, intellectuels et scientifiques. Une occasion supplémentaire pour promouvoir la ville. Il faut aussi que les professionnels profitent de ce genre de rencontre pour proposer un service de qualité et des produits compétitifs. A noter que les opérations promotionnelles et de soutien de la destination Fès prévues par l’ONMT totalisent près de 40 millions de DH.


Dessertes aériennes

Depuis le 31 octobre, la compagnie low cost Air Arabia relie Montpellier à Fès. Le billet simple de cette nouvelle desserte aérienne est proposé à partir de 49 euros. La compagnie anglaise EasyJet compte aussi desservir Fès depuis Paris à partir du 11 novembre. La fréquence des liaisons est de trois par semaine: mardi, jeudi et samedi. Le premier prix du billet aller-simple est de 33 euros. L’aller-retour est proposé à partir de 60 euros environ. La compagnie irlandaise low cost «Ryanair» prévoit d’y lancer incessamment une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Beauvais (80 km au nord de Paris).De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc