×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Affaires

Fès: La CNSS fait du porte-à-porte auprès des artisans

Par L'Economiste | Edition N°:1763 Le 07/05/2004 | Partager

. Ouverture d’une nouvelle agence à Fès le 20 maiC’est à travers des actions de terrain que la CNSS Fès-Saïs veut sensibiliser les artisans. Ses responsables entament actuellement des actions porte-à-porte à Ben Debbab, Bab Ftouh et Saffarine en vue de recruter des artisans salariés travaillant dans ces quartiers. “L’objectif est d’expliquer le régime de la sécurité sociale dans sa nouvelle vision ”, indique Hausny Hachimi Idrissi, directeur de la CNSS Fès-Saïs. En effet, la rencontre avec les artisans permet de mieux identifier leurs besoins en termes de couverture sociale. Au-delà des explications et du contact direct, les représentants de la CNSS cherchent à mieux vendre leurs services. L’établissement a organisé récemment une semaine de sensibilisation sous le slogan “Plus solide car plus solidaire”. A Fès, comme au niveau des villes de Sefrou, Taounate, Taza et El Hoceïma, la Caisse a animé différents meetings d’information. “C’était l’occasion de présenter, aux membres des Chambres d’artisanat et aux artisans, le projet de loi relatif à la couverture sociale des artisans non-salariés”, indique Hausny Hachimi Idrissi. Durant une semaine, la CNSS Fès-Saïs a mis en place des bureaux de sensibilisation au niveau de la Chambre d’artisanat de Fès-Boulemane, la Chambre d’artisanat de Sefrou, la CCIS d’El Hoceïma et notamment à la municipalité de Taounate. Mais une semaine était insuffisante pour faire connaître tout le régime. Pour les wilayas de Fès-Boulemane et Taza-Taounat-El Hoceïma, la CNSS enregistre plus de 4.700 affiliés, et 65.000 assurés ont été recensés. Par activité, le gros lot concerne le secteur du textile et confection avec près de 20.000 salariés. Viennent après les secteurs des matériaux de construction et travaux publics avec 12.000 salariés, et seulement 10.200 assurés pour le secteur du commerce. Le reste est réparti dans d’autres secteurs. Concernant la télédéclaration, rien qu’à Fès, 78 entreprises ont adopté ce système dont une quarantaine réalisent le transfert de leur déclaration de salaire via le portail Damancom. Le télépaiement a, quant à lui, séduit une dizaine de sociétés. Reste à signaler que la CNSS ouvrira une nouvelle agence à Fès le 20 mai. Situé à l’avenue Lalla Amina, le nouveau local, d’une superficie de 338 m2, abrite un espace pour les affiliés et un autre pour les assurés. Son inauguration sera en présence du DG de la CNSS, Mounir Chraïbi. Ce dernier se déplacera le 21 mai à Taza pour présider un séminaire sur “la réforme du régime de la sécurité sociale”. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc