×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Eqdom: Excellents résultats

    Par L'Economiste | Edition N°:2488 Le 20/03/2007 | Partager

    . Une croissance tirée par les retraités à +164%. 60 DH de dividende normal plus 30 DH d’exceptionnel. Restructuration réussie du portefeuilleEn commentant les résultats 2006, hier à la Bourse de Casablanca, le directeur général de la société de crédit à la consommation Eqdom, Abderrahim Rhiati, a déclaré: «L’augmentation des produits d’exploitation bancaire, conjuguée à la maîtrise des coûts de refinancement a permis de dégager un produit net bancaire en hausse de 5% à 553,2 millions de DH». Le résultat net de la société a progressé de 14,2% à 179 millions de DH. Cette évolution s’explique par un certain nombre d’actions commerciales engagées avant et courant 2006. L’ouverture de deux nouvelles agences à El Jadida et à Meknès (14 au total), le renforcement du réseau d’intermédiaires par l’agrément d’une vingtaine de nouveaux points de vente (120 au total), la participation au salon de l’automobile au mois de mai, le lancement de l’opération Rentrée/Ramadan 2006, le lancement de la campagne promotionnelle Imtiazat Al Mouaddaf, en partenariat avec la société générale, le renforcement du dispositif d’animation commerciale et la formation des équipes sont autant de facteur qui ont participé d’une manière significative aux réalisations de 2006.. Dans le giron de la SGMBPar segment d’activité, le processus de diversification entamé depuis l’entrée de Eqdom dans le giron de la Société Générale a commencé à donner ses fruits. 30% de la production provient des salariés conventionnés et des retraités CMR. L’encours de cette dernière catégorie a progressé de 164%. 20% de la production sont réalisés par le LOA dont l’encours a augmenté de 55%. Par ailleurs, la société a été touchée de plein fouet par le mouvement de départs volontaires des fonctionnaires (7.000 clients). La production sur ce segment dont la société est leader a baissé de 1% environ. Cette baisse a été largement compensée par la percée réalisée dans celui des retraites et de la LOA.L’encours brut des crédits distribués s’est élevé à 6,8 milliards de DH, soit une hausse de 10,4%. Le résultat brut d’exploitation a atteint 366,6 millions de DH, soit une hausse de 1%. Sous l’effet conjugué de l’évolution des commissions versées aux apporteurs d’affaires, des campagnes de marketing et des efforts d’investissements, les charges d’exploitation ont progressé de 15,3%, ce qui a pénalisé le RBE. Le directeur général explique ce phénomène par le respect du principe de prudence qui veut que toutes les charges soient constatées au cours de l’exercice concerné même si le produit de ces efforts sera étalé sur les années à venir. Quant aux perspectives 2007, Eqdom compte poursuivre le processus de diversification du portefeuille clientèle et de la gamme des produits. Elle compte également investir de nouveaux créneaux: prescription, revolving avec carte privative et carte bancaire. Le crédit automobile classique sera également à l’ordre du jour, la société compte profiter de la problématique du remboursement de la TVA et mettre la pression sur les concessionnaires pour avoir des conditions de financement plus avantageuses, car «nous sommes les mieux positionnés pour faire la LOA en 2007», explique Rhiati. Saïd MABROUK

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc