×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Souiria Laqdima: Le projet touristique espagnol quasiment validé

    Par L'Economiste | Edition N°:2488 Le 20/03/2007 | Partager

    . Les ambitions revues à la baisse. Un investissement de 702 millions d’euros prévu LA société espagnole, Urbagolf, a pratiquement eu le feu vert pour lancer son projet touristique à Souiria Laqdima, à 30 km de Safi (cf. www.leconomiste.com). Rappelons que les opérateurs espagnols avaient soumis à la Primature un dossier pour la réalisation d’un mégaprojet touristique sur 1.330 ha. A l’époque, l’investissement annoncé était de 24 milliards de DH. Finalement, Urbagolf n’ayant obtenu que 600 ha a revu ses ambitions à la baisse après une réunion, le 14 mars dernier, avec la Direction générale des investissements extérieurs à Rabat. L’approbation finale devrait être accordée en avril prochain. «Le projet est ramené à 7,64 milliards de DH et prévoit la construction de 12 hôtels haut de gamme, 3 golfs, 1 complexe sportif et une marina pouvant accueillir 700 bateaux», indique Miguel Mas Amengual, directeur Urbagolf. Plus précisément, 6.000 chambres et 10.000 lits, 2.000 appartements touristiques, 5.834 autres résidentiels et 1.190 villas sont au programme. L’animation n’est pas en reste. Des complexes multisports -équitation sports nautiques, tennis, etc.- sont prévus. Le bien-être est également au rendez-vous avec des hammams, spa, centres de thalassothérapie et de balnéothérapie. Un casino est également au programme ainsi que des centres commerciaux et une mosquée. Le groupe espagnol voit par ailleurs très grand. En un aérodrome est aussi en projet, près de celui touristique. Ce dernier doit accompagner l’expansion du site et faciliter l’arrivée et le départ des touristes. Les négociations sont aussi en cours pour le doublement des voies routières Marrakech-Safi et Safi-Essaouira. A noter qu’Urbagolf se compose notamment de Urbanif, Promobralia, Intersa et groupo Inerzia. Un autre groupe, émirati celui-là, compte se joindre au projet après l’aval du gouvernement. «Mais déjà les études sont lancées pour préparer le chantier», ajoute Mas Amengual. Les promoteurs veulent aussi apporter leur contribution à la ville. Ils comptent étudier avec les autorités locales différents domaines pour sponsoriser des projets sociaux, sportifs et culturels.De notre correspondantMohamed RAMDANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc