×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:63 Le 21/01/1993 | Partager

France: Resul des créations d'entreprises en 1992

Les créations d'entreprises ont baissé de 5,1% en 1992, selon l'INSEE, l'institut français de la statistique. Quelque 228.454 immatriculations, contre 240.832 en 1991 et 273.420 en 1990, ont été dénombrées au cours de l'année dernière.

Les secteurs les plus affectés, toujours selon l'INSEE, sont le bâtiment-génie civil et agricole (-11,6%) et les services aux entreprises (9,6%). Les baisses enregistrées dans le commerce (2,1%) et les industries agricoles et alimentaires (-1,4%) sont les plus faibles.

Bâtiment: L'Allemagne table sur une croissance de 3% en 1993

Selon la fédération allemande de l'industrie de la construction, l'activité du secteur construction devrait progresser de 3% en 1993, pour atteindre 410,8 milliards de Marks. En 1992, le taux de croissance de ce secteur avait atteint 8 ,6%.

La progression attendue cette année sera totalement engendrée par la construction dans l'ex-Allemagne de l'Est. Région où le bâtiment devrait croître de 17% à 71,8 milliards de Dollars cette année, après une augmentation de 30,4% en 1992.

Electronique: Les Etats-Unis augmentent de 7,9% leurs ventes en 1992

Les ventes de matériels électroniques grand public ont progressé aux Etats-Unis de 7,9% en 1992 par rapport à 1991, pour atteindre 38,2 milliards de Dollars. Un niveau largement supérieur aux prévisions mais qui ne devrait pas persister cette année. L'Association des Industries Electroniques (EIA) estime, en effet, que le taux de croissance des ventes de matériels grand public sur le marché américain devrait tomber à 3,5% cette année.

L'OPEP accroît sa production de 4,5% en 1992

La production de l'OPEP a atteint en 1992 son niveau le plus haut depuis douze ans. Elle représente une moyenne de 24,4 millions de barils par jour, soit une progression de 4,5% par rapport au débit de 1991, selon l'hebdomadaire spécialisé Pétrostratégies.

Cette augmentation n'a pas permis de pousser à la hausse les cours du brut.

Sans l'embargo des Nations Unies contre l'Irak et la chute de la production russe, l'effondrement des cours n'aurait pu être évité.

Pétrole: L'Arabie Saoudite envisage d'augmenter sa capacité de production

Selon l'hebdomadaire Middle East Economic Survey (MEES), l'Arabie Saoudite aurait décidé d'accroître sa capacité de production à près de 9 millions de barils par jour en Février-Mars et de la porter au delà de ce niveau à partir d'Avril, rapporte la presse étrangère.

CEE: Baisse de l'indicateur du climat économique en Décembre

Les résultats des enquêtes menées auprès des entreprises et des ménages pour le compte de la Commission européenne ont révélé une baisse de l'indicateur du climat économique dans la Communauté européenne. Celui-ci a atteint en Décembre 1992 son niveau le plus bas depuis dix ans, soit 96,6 points.

Brésil: Taxe spéciale sur les produits sensibles

A partir du 1er Janvier 1995, et à la demande des entreprises, le Brésil a décidé d'adopter une taxe de 35% sur l'importation de sept produits jugés sensibles. Sont visés entre autres les automobiles et les produits informatiques. Cette; taxe spéciale devra rester en vigueur jusqu'en 2001, selon les déclarations du ministre des Relations Extérieures, Fernando Henrique Cardoso.

Moscou rétablit te contrôle partiel des prix

La libéralisation des prix des produits alimentaires de base, mise en place il y a un an par Boris Eltsine et son Premier Ministre Egor Gaïdar, est tombée à l'eau. Une décision ferme, signée par le nouveau chef du Gouvernement russe Viktor Tchernomyrdine, et annoncée par l'agence Tass, renoue en effet avec le contrôle étatique des prix. Le lait, la viande, les pâtes, le thé, le sucre, le beurre et la vodka sont entre autres visés. Selon le Premier Ministre, cette mesure est destinée à "freiner l'inflation et l'augmentation injustifiée des principaux produits et services"

La Roumanie introduira la TVA en Juillet

Le Premier ministre roumain a annoncé l'introduction de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à partir de Juillet prochain. Cette décision intervient six mois plus tard que ne l'avait prévu l'ex-Premier ministre. Ce report est justifié par la nécessité de "préparer sérieusement cette mesure afin d'assurer son bon fonctionnement".

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    com[email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc