×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:666 Le 23/12/1999 | Partager

    · Ferroviaire: Fusion Burlington Northern-Canadian National
    Les compagnies ferroviaires américaine Burlington Northern Santa Fe Corp et canadienne Canadian National Railway Co ont conclu un accord de fusion, dans une transaction évaluée à 6 milliards de Dollars, a affirmé le Wall Street Journal Europe lundi. Cette fusion aboutirait à la création de la plus grande compagnie ferroviaire d'Amérique du Nord, relève le quotidien économique. Le réseau ferré de la nouvelle entité s'étendrait de Los Angeles (Californie, côte Ouest des Etats-Unis) jusqu'à Halifax (Nouvelle-Ecosse, côte Est du Canada), et du Golfe du Mexique (Sud des Etats-Unis) à Vancouver (Nord-Ouest du Canada).
    Selon les termes de l'accord, chaque titre Canadian National serait échangé contre 1,05 action Burlington, à son tour échangeable contre une action d'une nouvelle holding, créée pour l'occasion, North American Railways Inc. Une action Canadian National Railway est évaluée à 29,80 Dollars, soit six milliards de Dollars au total, plus la prise en charge de l'endettement à long terme de la compagnie canadienne de 4,2 milliards de Dollars canadiens, indique le journal.

    · British Airways va dégraisser
    La compagnie aérienne British Airways (BA) a indiqué qu'elle comptait supprimer des emplois dans les deux ans mais s'est refusée à confirmer le chiffre de 8.000, soit 13% des effectifs, avancé par la presse dominicale britannique. «Nous n'avons jamais caché que le nombre global de nos employés va être réduit sur les deux prochaines années, mais nous ne pouvons pas encore confirmer de chiffre», a déclaré une porte-parole de BA. La compagnie a parallèlement confirmé la suppression de mille postes de cadres déjà annoncée et qui sera réalisée d'ici mars prochain. BA avait annoncé en août son intention de réduire de 12% ses capacités d'ici trois à quatre ans et de dégager 225 millions de Livres d'économies supplémentaires par rapport au milliard annuel programmé. La compagnie avait enregistré un recul de 37,6% de son bénéfice imposable au premier semestre de son exercice achevé au 30 septembre à 240 millions de Livres. o

    · Pharmacia-Upjohn et Monsanto fusionnent
    Le groupe pharmaceutique suédo-américain Pharmacia-Upjohn (PetU) et la firme agro-chimique américaine Monsanto ont annoncé lundi dernier leur fusion pour former le onzième groupe mondial du secteur. La capitalisation boursière du nouvel ensemble est estimée à plus de 50 milliards de Dollars avec un chiffre d'affaires proforma de 17 milliards. Monsanto détiendra 51% dans la nouvelle société, et PetU 49%. Cette dernière (dont le siège est à Peapack, New Jersey, USA) est valorisée à 28 milliards de Dollars et Monsanto (basé à Saint Louis, Missouri, USA) à 26 milliards. Les deux groupes espèrent réaliser grâce à ce rapprochement des économies d'échelle de l'ordre de 600 millions de Dollars par an, notamment en fusionnant leurs réseaux de distribution. Fred Hassan, PDG de PetU, dirigera le nouveau groupe, qui n'a pas encore reçu de nom, mais aura son siège à Peapack et disposera d'un budget recherche-développement de 2 milliards de Dollars. La nouvelle entité sera notamment «bien placée» dans des secteurs aussi différents que les maladies rhumatismales, la cardiologie, l'ophtalmologie, l'urologie, la gynécologie et les antibiotiques, selon PetU.

    · Alliance stratégique Cisco/Pirelli dans la fibre optique
    Le groupe italien Pirelli et la firme américaine Cisco Systems ont conclu lundi dernier une alliance stratégique prévoyant la cession par Pirelli pour 2,15 millards de Dollars de ses activités dans le secteur des fibres optiques. Ce montant est lié pour environ 20% à la réussite des objectifs de gestion et de ventes de Pirelli, précise un communiqué.
    Pirelli doit par ailleurs officialiser la constitution d'une nouvelle société dans laquelle Cisco fera son entrée à hauteur de 10% et pour une valeur de 100 millions de Dollars. De son côté, le président de Cisco, John Chambers, a estimé que l'accord entre le leader mondial des équipements de réseaux et Pirelli procurera un avantage compétitif dans le domaine d'Internet aux deux sociétés.

    · Aventis va miser sur les médicaments de moins de cinq ans
    Le groupe Aventis compte réaliser d'ici trois ans 30% de ses opérations grâce aux médicaments de moins de 5 ans, contre 15% actuellement, a déclaré son président, M. Juergen Dormann. Au cours des prochaines années, moins de 10% du chiffre d'affaires pharmaceutique est menacé par le passage de brevets dans le domaine public, «contre 20% et plus» pour nombre d'importants concurrents d'Aventis, a précisé M. Dormann.
    Né officiellement mercredi dernier de la fusion du Français Rhône-Poulenc et de l'Allemand Hoechst, que dirigeait Juergen Dormann, le numéro un mondial des sciences de la vie Aventis prévoit un budget de recherche de plus de 2,6 milliards d'Euros par an, véritable force de frappe face à la concurrence. En 2004, les produits stratégiques devraient représenter 60% des ventes Aventis Pharma. Premier dans les vaccins, la pharmacie, la protection des végétaux et la santé animale et deuxième dans la nutrition animale, Aventis, qui compte 95.000 salariés dans le monde, voit son chiffre d'affaires se décomposer en 73% environ de pharmacie et 27% d'agriculture.

    Nadia BELKHAYAT (AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc