×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:231 Le 23/05/1996 | Partager

    Apple envisage de réduire son offre produits

    Apple envisage de réduire de moitié son catalogue de produits. Celui-ci ne compterait donc plus qu'une quarantaine de versions de ses Mac. La société informatique prévoit aussi de poursuivre de manière "agressive" sa politique de cession de licence de son système d'exploitation Mac OS à des partenaires extérieurs, selon Les Echos. En ce sens, elle vient de conclure un contrat avec IBM. Ainsi Apple va en outre renforcer sa coopération avec Big Blue pour développer en commun un nouvel ordinateur portable.
    Alcatel Alsthom sort de Fiat

    Alcatel Alsthom vient d'annoncer la cession de sa participation au capital de Fiat, qui est de l'ordre de 2%, pour un montant de 350 milliards de Lires (1.000Lires=5,67DH) à raison de 5.300 Lires par action. La participation cédée sera partagée entre Ifi (holding de la famille Agnelli détenant Fiat) et Ifil (holding financier de la famille Agnelli) à raison de 1% chacun. Cette opération va permettre à Ifil d'augmenter sa participation dans Fiat à 13,8% au lieu de 12,8%. Ifi, qui détiendra 19% du capital contre 18 auparavant, deviendra l'actionnaire majoritaire.



    BTP: Bouygues a perdu 2,9 milliards de FF en 1995

    Bouygues a perdu 2,9 milliards de Francs (1FF=1,71DH) en 1995, soit 1,1 milliard de moins que ses prévisions, pour un chiffre d'affaires de 73,8 milliards. Ce résultat tient compte de 3,2 milliards de Francs de dépréciations d'actifs et provisions diverses. Le géant du BTP devait également provisionner 1,2 milliard pour couvrir les pertes attendues dans les télécommunications en 1996, 1997 et 1998 mais le Conseil national de la comptabilité lui avait fait remarquer que cette provision était non conforme aux règles comptables en vigueur en France.
    En dépit des pertes de 1995, la structure financière est jugée saine. En effet, le groupe affiche une trésorerie nette de 7,2 milliards pour 6,2 milliards de dettes.



    Groupement Carte Bleue lance de nouveaux produits

    En réaction à la concurrence, le groupement Carte Bleue lance une triple campagne publicitaire sur la "carte Classique", la "carte Premier" et la "carte Affaires". Objectif: atteindre 100.000 cartes Affaires à la fin de l'année, contre 20.000 actuellement.
    En outre, le groupement a développé de nouveaux produits, dont notamment la carte Visa Travel-money qui n'est autre qu'une version "carte" du Traveller's chèques. Cette carte n'est pas encore disponible, une première expérience pilote devant être menée dès le mois de juillet au Crédit Lyonnais. Par ailleurs, la BNP, les Banques Populaires et le CCF préparent le lancement d'une expérience pilote, en septembre, pour proposer un service purchasing. Ce système permet aux collaborateurs réalisant des achats de petits montants de passer commande directement auprès des fournisseurs et de régler avec une carte spéciale.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc